22 mai 2024

Élection partielle à Montmagny le 17 septembre

À la suite de la démission du conseiller du district 1, Marc Langlois, le processus d’élection partielle fut enclenché afin de trouver un remplaçant qui terminera les deux dernières années du mandat. Il sera possible de déposer sa candidature dès le 4 août. Le vote par correspondance ne sera toutefois plus disponible pour faire son choix. L’ouverture de la période de candidature pour le poste de conseiller présentement vacant à la Ville de Montmagny se fera le 4 août. Il sera alors possible de déposer sa déclaration de candidature à l’hôtel de ville de Montmagny, tous les jours entre 9 h et 16 h 30, jusqu’au 18 août. Si un seul candidat se présente, ce dernier sera donc élu par acclamation le 18 août. Dans le cas où plusieurs personnes auraient déposé leurs candidatures, il y aura une Commission de révision entre le 26 août et le 5 septembre. Le vote par anticipation est prévu pour le 10 septembre au Pavillon communautaire Espace Citoyen entre 12 h et 20 h. Le jour du scrutin sera le 17 septembre entre 10 h et 20 h au même endroit. Plus de vote par correspondance Lors de la séance du conseil municipal du 19 août, les élus ont accepté d’abroger les résolutions adoptées lors de la dernière élection qui donnait droit aux non-résidents et aux personnes âgées de plus de 70 ans de voter par correspondance. Ce choix ne sera donc pas disponible pour l’élection partielle du 17 septembre. Selon le directeur général Félix Michaud, cette décision fut approuvée par les élus, car elle a généré très peu de votes lors de la dernière élection municipale. « Cela impliquait beaucoup de complications et c’étaient pour satisfaire aux mesures en temps de pandémie. Malgré tout ce qui a été déployé en termes de ressources et de coûts, ce n’est pas ce qui a amené un grand nombre d’électeurs. » Il ajoute que son expérience en tant que président d’élections dans le passé lui a montré ce ces moyens additionnels incitent peu de gens à aller voter. « Un électeur qui veut voter ira voter, peu importe les modalités. Nous avons plus intérêt à rappeler le devoir du citoyen d’aller voter. » Guy Larochelle, citoyen de Montmagny avec plusieurs années d’expérience en tant que directeur du scrutin d’élections à tous les paliers gouvernementaux n’est toutefois pas de cet avis. Il croit qu’il est important d’offrir le plus de moyens possible aux gens afin qu’ils exercent leurs droits de vote et trouve inconcevable que le conseil municipal de Montmagny choisisse de retirer le vote par correspondance. Il explique que le district 1 en particulier est situé dans un secteur plus rural et que plusieurs propriétés appartiennent à des non-résidents. Il est donc d’avis que, comme les élections sont après les vacances de plusieurs, soit à la mi-septembre, ces gens ne seront probablement pas dans la région et ne pourront pas exercer leur droit de vote. Il trouve aussi dommage que les citoyens âgés qui ont de la difficulté à se déplacer ne puissent pas avoir l’option de voter de leur lieu de résidence. M. Larochelle propose d’ailleurs de mettre en place le plus de moyens possible afin d’encourager les gens à exercer leur droit de vote. En plus du vote par correspondance, il suggère des choses qui avaient été mises en place lors de certaines élections dans le passé comme l’ouverture des bureaux pendant plusieurs jours, la mise en place d’une équipe qui se rend directement dans les centres d’hébergement ou dans les résidences privées à la demande de l’électeur.

Articles reliés