20 juin 2024

Encourager l’équité en politique municipale

Le Réseau des groupes de femmes Chaudière-Appalaches (RGFCA) souhaite rendre public le projet Défi parité+ EDI. Ce projet invite les municipalités régionales de comté (MRC) et les municipalités à élaborer une politique d’égalité ainsi qu’un plan d’action favorisant l’atteinte de l’égalité de fait entre les femmes et les hommes sur leur territoire respectif, à l’aide analyse comparative entre les sexes et intersectionnelle (ACS+). Le RGFCA a comme mission d’accompagner et de soutenir la formation de comités mixtes d’égalité EDI composés d’élus, de fonctionnaires des MRC, de citoyens ainsi que des municipalités participantes dans l’élaboration de politiques et de plans d’action qui les accompagnent. L’objectif est de lutter contre les obstacles systémiques à la sous-représentation des femmes en politique et au sein des instances municipales en Chaudière-Appalaches et de modifier les structures administratives et sociales du milieu municipal pour qu’il soit plus accueillant pour les femmes de tous les milieux de vie. L’organisme souhaite que cette initiative permette d’insuffler une culture d’inclusivité et d’engagement dans la région permettant d’atteindre une représentation paritaire des conseils d’administration et des conseils municipaux sur le territoire. Présentement, Chaudière-Appalaches est au dernier rang sur 17 en termes de parité au sein des conseils municipaux. La région administrative représente 12 % des municipalités aux Québec. « L’inclusion et l’égalité au sein des instances publiques et décisionnelles sont importantes et bénéfiques pour celles-ci.  Non seulement les impacts positifs liés à la diversité des lieux de pouvoir sont nombreux, mais ils contribuent à favoriser une prise de décision plus objective qui permet de représenter l’ensemble des citoyen.ne.s », explique Caroline Hamel, agente de projet responsable du Défi parité+ EDI au RGFCA. Issu d’un financement du ministère Femmes et Égalité des genres Canada, ce projet est réalisé à la suite d’une entente de services entre le RGFCA et le Groupe Femmes, Politique et Démocratie (GFPD). Il se déroulera jusqu’au printemps 2024.

Articles reliés