15 mai 2024

Le Parti Québécois de Côte-du-Sud déplore le déclin du français

Le Parti Québécois de Côte-du-Sud a tenu son assemblée générale le 29 janvier dernier à L’Islet. Les membres ont fait le point sur les activités de la dernière année, dont le congrès d’orientation et la campagne électorale 2022. Les membres ont élu leur nouvel exécutif, soit Michel Forget (président), Michel Boivin (vice-président), Daniel Barbeau (trésorier), Frances Bordeleau (secrétaire). On retrouve aussi sur l'exécutif Michel Hudon, Denise Laprise, Maxim Lizotte et Lynda Racine. Jean-François Vallée, membre du Regroupement pour le cégep français, a rencontré les membres et a présenté un portrait factuel et détaillé du déclin du français et de l’anglicisation du Québec via les cégeps anglophones. Les membres du parti affirment que le gouvernement de la CAQ ne fait pas le poids devant les défis que le Québec doit surmonter, que ce soit dans le domaine de la santé ou dans le système d’éducation. Ils déplorent le manque de places dans les services de garde et en hébergement pour les aînés ainsi que les retards qui s’accumulent dans le système de justice. Le 11 mars prochain aura lieu le congrès du Parti Québécois à Sherbrooke. Le parti pourra y réviser son fonctionnement, ses statuts et procéder au vote de confiance envers son chef Paul St-Pierre Plamondon.

Articles reliés