13 juin 2024

Un hommage à la carrière politique de Rémy Langevin

L’ancien maire de Montmagny, Rémy Langevin, fut honoré pour sa longue carrière en politique municipale qui aurait atteint 20 ans s’il n’était pas décédé d’un cancer du poumon en janvier 2021. Malgré ces circonstances, la reconnaissance de l’UMQ pour son implication lui fut tout de même décernée afin de souligner le travail qu’il a fait pour la Ville de Montmagny. Chaque année, aux assises de l’Union des Municipalités du Québec (UMQ), les gens qui atteignent 20 ou 30 ans de carrière en politique municipale sont honorés. M. Langevin avait été conseillé à la Ville de Montmagny pendant 16 ans, avant d’obtenir un mandat à la mairie en 2017. Il est malheureusement décédé d’un cancer du poumon en janvier 2021, tout juste avant d’arriver à ses 20 ans de carrière en politique municipale.

Le maire actuel de la Ville de Montmagny, Marc Laurin, explique que la Ville a choisi de soumettre sa candidature cette année, car s’il n’avait pas souffert de cette maladie il aurait atteint 20 ans de carrière en effectuant son mandat à la mairie. L’UMQ a choisi de retenir sa candidature malgré les circonstances. Il s’agirait de la première fois que la candidature de quelqu’un n’ayant pas pu atteindre ses 20 ans de carrière est honorée quand même selon M. Laurin. L’UMQ aurait également salué l’initiative de la Ville de souhaiter rendre hommage à son défunt maire de cette manière. Le trophée de reconnaissance décerné par l’UMQ fut remis à la femme de M. Langevin, Gisèle D’Anjou.

Lors de son mandat à la mairie, Rémy Langevin a fait avancer plusieurs dossiers donc celui du pavillon communautaire et celui des 40 places supplémentaires au CPE Enfant-Bonheur. Juste avant son décès, il se préparait à célébrer les 375 ans de la Seigneurie de la Rivière-du-Sud, événement dont il se disait très fier.

Articles reliés