16 avril 2024

Marché de Noël de la SSVP : Un éclat de générosité

Le Marché de Noël de la Société Saint-Vincent-de-Paul (SSVP) a permis d’amasser une somme de 1500 $ qui sera dédiée aux paniers de Noël pour les personnes dans le besoin. L’activité qui se déroulait récemment a pris forme, entre autres, grâce au changement de garde du Manoir Saint- Louis. En fait, les décorations de l’ancien propriétaire ne faisaient pas partie de la transaction. Par conséquent, elles ont été données à la SSVP. « Les décorations sont très belles et nous en avons reçu énormément. Une dizaine de voyages a été nécessaire pour aller les chercher. La fin de semaine a été un franc succès, à un point tel qu’il y avait une file d’attente d’une cinquantaine de personnes au début de l’activité », a mentionné la présidente bénévole de la Société Saint-Vincent-de-Paul de Montmagny, Lucie Lachance. Du même souffle, elle a constaté que les gens retrouvent leur cœur d’enfant à cette période de l’année et que le public était heureux de pouvoir acheter des décorations à bas prix tout en contribuant à une bonne œuvre. » D’ailleurs, au moment de la visite du Journal, il restait encore plusieurs choix de décorations qui permettraient aux citoyens d’embellir leur résidence lors de la période des Fêtes. Un réflexe qui doit être développé La présidente rappelle que la Société Saint-Vincent-de-Paul est ouverte à toute la population, non seulement aux gens dans le besoin. « Une enseignante est venue la semaine dernière, car un élève n’avait pas d’habit de neige. Dans ces moments-là, on donne. On ne veut pas qu’un enfant ait froid. Pour pouvoir donner, il faut que des citoyens qui ont les moyens magasinent chez nous. Cela nous permet d’avoir des fonds. » Lucie Lachance a aussi tenu à préciser que le public ne doit pas être inconfortable à l’idée de venir acheter des vêtements à la SSVP. « Fréquemment, on reçoit des vêtements qui ont encore leur étiquette. À la place d’acheter des morceaux qui partent d’Asie, cela vaut la peine de venir magasiner ici. » Une collaboration à venir Dans les prochaines semaines, la Société Saint-Vincent-de-Paul annoncera une collaboration avec le Centre d’entraide familiale et la Maison la Frontière. Ce regroupement servira, notamment, à combler le manque de bénévoles, surtout lors du moment où l’aide alimentaire est donnée. Également, le fait d’avoir davantage de volontaires pourrait permettre au regroupement d’ouvrir ses portes plus régulièrement. Actuellement, la Société Saint-Vincent-de-Paul est ouverte le mardi et le jeudi ainsi que le 1er samedi du mois.