15 mai 2024

Pause forcée pour le Bingo Richelieu

En raison d’une récente décision rendue par la Régie des alcools, des courses et des jeux (RACJ), le Club Richelieu de Montmagny doit cesser la diffusion des séances du Bingo Richelieu sur les ondes radio de CIQI FM. L’organisme doit donc prendre une pause afin de trouver une nouvelle manière de diffuser le bingo qui est sa principale source de financement.

Simon Caron, bénévole pour le Club Richelieu depuis près de 25 ans explique que selon l’article 21 des Règles sur les bingos, un bingo comme celui du Club Richelieu doit être diffusé sur les ondes d’une télé ou d’une radio communautaire. Le Club Richelieu a comme diffuseur officiel la télé communautaire NousTV Montmagny, ce qui respecte les règles. Or, comme il n’y a pas de radio communautaire sur le territoire, le Club louait une heure de diffusion sur les ondes de la radio commerciale CIQI FM depuis 2014. Pour l’organisme, cela était toujours conforme à la règle, car le diffuseur officiel restait NousTV Montmagny et que c’était ce dernier qui envoyait le signal vers la radio. Sur des documents du Tribunal, dont le Journal a obtenu copie, il est indiqué par le directeur de la station Ghislain Simard que « CIQI FM a consenti à l’entente dans le but d’être un bon citoyen corporatif puisque la station perd un auditoire régulier lors de la diffusion du bingo-média ». Cependant, il faut préciser que cette location entraînait un paiement du Richelieu au diffuseur de l’ordre de 8000 $ à 10 000 $. Dans la décision, la Régie allègue donc « le non-respect des conditions par la diffusion du bingo-média sur les ondes d’une radio commerciale ». Ce n’est que l’an dernier que cette entente fut remise en question par la RAJC. Le Club Richelieu a alors entrepris plusieurs démarches afin de faire changer les Règles avant le renouvellement de sa licence pour cette année, car l’organisme craignait que la demande soit rejetée pour cette raison. M. Caron mentionne que le Club a, entre autres, envoyé des lettres à plusieurs politiciens québécois, dont le premier ministre, et a obtenu l’appui de la Ville et de la MRC de Montmagny. Toutefois, rien n’a changé pour le moment au niveau de la Régie. Comme le Club Richelieu ne peut présentement que diffuser sur les ondes de NousTV Montmagny, il a choisi de suspendre ses activités de bingos pour le moment. « Nous prenons habituellement deux semaines durant le temps des Fêtes, nous allons plutôt prendre cinq semaines et réfléchir sur nos pistes de solutions », affirme M. Caron. Il ajoute que le Club a possiblement trouvé une façon de diffuser autrement et qu’il espère reprendre les activités pour le 7 janvier. Pour l’organisme, il n’était pas possible de diffuser seulement via NousTV, car cela empêche les gens qui ne sont pas clients de Cogeco de participer ainsi que ceux à l’extérieur de Montmagny. Un impact majeur sur la communauté Le Club Richelieu a plusieurs activités de financement annuelles, comme le Bouff’homard, qui lui permet d’amasser des fonds puis de les redistribuer à d’autres organismes qui œuvrent auprès des jeunes. La principale source de financement reste toutefois la tenue hebdomadaire du Bingo Richelieu. Simon Caron affirme qu’environ 40 000 à 45 000 $ par année sont générés par les bingos réguliers alors qu’un 30 000 à 35 000 $ supplémentaire l’est par les bingos spéciaux qui sont au profit d’un autre organisme qui a vendu des cartes dans la communauté. Il mentionne donc que l’arrêt complet de cette activité représenterait environ 70 000 $ par années que le Club Richelieu ne serait pas en mesure de redistribuer en bourses à différentes causes. « Nous sommes 35 bénévoles qui ne faisons pas un sou personnel avec cette activité. Nous le faisons, car nous savons que c’est important pour nos jeunes et la communauté. On espère donc que les choses vont bouger rapidement », a conclu M. Caron.

Articles reliés