19 avril 2024

Une guignolée qui rapporte aux animaux du coin

Animalerie Montmagny et la Clinique Psycanimo ont tenu à la fin 2023 la première guignolée des animaux dans la région. Les deux entreprises se disent satisfaites du déroulement alors que plusieurs voyages de nourriture, gâteries et accessoires ont pu être livrés à la Maison de secours La Frontière pour être distribués à des familles dans le besoin. Geneviève Beaumont, psychologue de la Clinique Psycanimo et Louise Thibault, propriétaire d’Animalerie Montmagny, ont lancé cette première édition afin de répondre à un besoin de la Maison de secours La Frontière qui n’avait pas de produits pour animaux à offrir lorsque l’organisme en recevait la demande. L’initiative aura réussi à atteindre une certaine portée, alors que plusieurs se sont présentés avec des dons et qu’un homme venant de Montréal a également apporté un sac rempli de divers objets pour animaux car il était de passage dans la région et avait entendu parler de cette guignolée. La Clinique Psycanimo et Animalerie Montmagny souhaitent finalement remercier les fournisseurs de l’Animalerie qui ont accepté de donner des produits à cette occasion, les clients de la clinique, car chaque à chaque visite un don s’ajoutait, et tous ceux qui ont fait un don à la guignolée. Les gens sont tout de même invités à continuer à donner même si ce n’est pas dans le cadre de la guignolée. Mme Beaumont mentionne qu’il est toujours possible d’apporter des gâteries et de la nourriture pour animaux directement à la Maison La Frontière. Il est aussi possible d’y apporter des sacs de nourriture ou de gâteries déjà ouverts, à condition qu’ils soient bien refermés dans le cas où son animal ne les aime pas ou y est allergique. Ils pourront ainsi servir à un autre animal dont le maitre est dans une situation plus difficile. [gallery size="full" ids="79862,79863,79864"]

Articles reliés