18 avril 2024

Everest : lutte à cinq pour le 6e rang

L’Everest de la Côte-du-Sud est engagé dans une lutte à cinq formations qui donnera droit à un laisser-passer lors de la première ronde des séries éliminatoires de la Ligue junior AAA du Québec, alors qu’il reste plus ou moins le quart des matchs au calendrier à disputer. Rappelons qu’une série deux de trois mettra aux prises les équipes de la 7e à la 10e place, qui mériteront le droit de passer aux quarts de finale. En ce moment, l’Inouk de Granby possède ce privilège d’occuper le 6e rang au classement général avec 42 points, cinq de plus que l’Everest qui a cependant cinq matchs en main, notamment en raison des conditions hivernales qui ont provoqué la remise de deux rencontres. L’Everest est 7e avec 37 points, tout comme Montréal-Est qui a disputé trois joutes en plus. Suivent dans l’ordre les Braves de Valleyfield (36) et les Prédateurs de Joliette (32). Vendredi soir dernier, les protégés de Simon Labrecque ont mis un frein à la séquence de cinq défaites en janvier en signant un gain de 3-2. Dan Chrétien a joué le héros avec son 15e filet de la saison, son premier en six matchs, avec trois minutes à écouler contre le Titan de Princeville qui occupe le 2e rang. « Cette victoire-là fait vraiment du bien, a déclaré l’entraîneur. Même après le deuxième but de Princeville, nous ne sommes pas effondrés, au contraire, on a joué du gros hockey. Avant de marquer, on contrôlait la rondelle en zone offensive. L’équipe a gardé le moral et elle était positive. » Fidèle à son habitude cette saison, Jonathan Labrie a de nouveau été étincelant devant la cage des siens. L’Amquien a bloqué 42 des 44 lancers qu’il a reçus. « On ne s’en cachera pas, c’est notre meilleur joueur depuis le début de l’année, a mentionné sans détour Simon Labrecque. Si on a eu autant de succès avec 14 victoires en 16, Jonathan a souvent été le joueur du match. Si Jonathan garde comme cela le filet, on va avoir du succès. Cependant, on veut s’assurer que ça ne repose pas entièrement sur lui. On a un travail à faire comme entraîneurs. Avoir un bon gardien ça peut t’amener loin et on en a un bon. On va en profiter. » Prochaines sorties Le 3 février, les ouailles de Simon Labrecque se rendront à l’aréna de Lévis pour affronter les Condors du Cégep Beauce-Appalaches dans le cadre du tournoi Atome de Lévis. L’Everest reviendra à l’aréna de Montmagny le dimanche 5 février pour accueillir les Rangers de Montréal-Est.

Articles reliés