24 février 2024

Le Pavage Jirico éliminé à son tour…

Après le Décor Mercier de Montmagny le week-end dernier, les joueurs du Pavage Jirico de Saint-Jean-Port-Joli doivent à leur tour accrocher leurs patins, à la suite d’une défaite de 7-4 encaissée vendredi soir à l’aréna de Saint-Gilles. Les deux meilleures équipes en saison régulière, le Giovannina de Sainte-Marie et les Mercenaires de Lotbinière, s’affronteront donc en grande finale de la Ligue de hockey Côte-Sud. Déjà qualifié pour ce grand rendez-vous, le Giovannina n’a pas eu à attendre longtemps pour connaître l’identité de son adversaire en vertu de la victoire des Mercenaires en cinq rencontres. Dans le dernier match, Joey Beaudoin et Davy Noël ont permis aux Mercenaires de prendre les devants avec deux buts en 29 secondes en deuxième portion de la première période. La réplique des visiteurs ne s’est pas fait attendre, puisque Marc-Antoine Goulet rétrécissait l’écart à un but neuf secondes après le but de Beaudoin. Six buts ont été inscrits lors de la période médiane, trois de chaque côté, permettant aux Mercenaires de conserver leur mince avance d’un but. Jason Pitt a porté la marque 3-1 en vertu d’un avantage numérique dès la 24e seconde de jeu, puis son coéquipier Roger-Frédéric Savard profitait lui aussi d’une supériorité numérique pour accentuer l’avance des locaux à trois buts. Mais les joueurs du Pavage Jirico se sont retroussé les manches, inscrivant trois buts consécutifs pour momentanément créer l’égalité. Marc-Antoine Goulet, avec son deuxième de la partie, rétrécissait l’écart à 4-2 61 secondes après le filet de Savard, puis Louis-Charles Hallé portait la marque 4-3 lors d’un avantage numérique à 9:36. Zacharie Dumas profitait lui aussi d’une punition à l’adversaire pour égaler la marque à 14:37, mais Jordan Hewey a redonné l’avance pour de bon aux locaux avec son deuxième des séries à la 18e minute. Les Mercenaires ont assuré leur participation à la grande finale en inscrivant deux buts sans réplique en troisième. Marc-Antoine Goulet, du Pavage Jirico, a récolté la 3e étoile de la semaine grâce à ses deux buts. L’Everest aussi… La fin des séries aura été rapide pour l’Everest de la Côte-du-Sud qui s’est incliné en deux matchs contre les Prédateurs de Joliette, à la suite d’une défaite crève-cœur de 4-3, mardi soir, dans la Ligue junior AAA du Québec. Pourtant, l’équipe de Simon Labrecque avait bien amorcé le match grâce à un doublé de Jacob Lavallée en début de rencontre. Mais qui vit par l’épée périt par l’épée et les avantages numériques accordées aux Prédateurs ont fait mal, alors qu’ils ont marqué à trois reprises dans de telles situations. C’est d’ailleurs en pareilles circonstances que Félix Gagnon a inscrit le but décisif alors qu’il ne restait que 21 secondes à la rencontre et que Christophe Chiasson était assis au cachot pour avoir donné du genou. Jonathan Labrie a effectué 28 arrêts sur 32 tirs, pendant qu’Émile Côté inscrivait le dernier filet de la saison de l’Everest. Comme l’an dernier, l’Everest n’aura pu franchir cette étape de la série suicide. Une fin de saison bien décevante pour la direction qui espérait surprendre en séries. Le président Pierre Bouffard se donne quelque temps pour effectuer son bilan fin de saison qui, somme toute, n’aura pas donné les résultats escomptés.