16 juillet 2024

Trois défaites en début d’année pour l’Everest

L’Everest a connu un début d’année 2023 difficile en encaissant trois revers consécutifs contre les Prédateurs de Joliette, les Panthères de Saint-Jérôme ainsi que les Cobras de Terrebonne. Dimanche dernier, six buteurs différents ont touché la cible pour les Cobras. Au sein de l’Everest seul Charles Gauthier a marqué en enfilant son cinquième but de la campagne. Terrebonne est retourné à la maison avec un gain de 6-1, leur 17e de suite. « Ayant maintenu l’écart à un seul but face aux Cobras pendant les deux premiers tiers. Cependant, au retour du vestiaire Terrebonne a appuyé sur l’accélérateur pour marquer cinq buts consécutifs et l’emporter 6-1. Aujourd’hui on ne voulait pas se concentrer sur le résultat. Vendredi on s’est écroulé en troisième. On voulait avoir un excellent début de match et être l’agresseur et pas juste défendre, pendant 2 périodes. On aurait pu mener après 40 minutes contre Terrebonne. L’arrivée d’Émile Côté ça l’a beaucoup paru et Dominic Leclerc qui évolue dans le juvénile D1, a été fort », mentionne Simon Labrecque. Vendredi dernier, L’Everest était privé de ses deux gardiens Jonathan Labrie et Jérémie Bégin ainsi que de l’attaquant Christophe Chiasson et du défenseur Etienne Arseneau. Les Prédateurs de Joliette l’ont emporté 7-2 après avoir eu les devants 2-0 après 40 minutes de jeu. William Gagnon a eu une rencontre de trois points, dont deux buts. La réplique des sudcôtois est provenue de Mathis Chouinard et de Nicholas Egan Dionne. Dans l’affrontement de mercredi dernier, l’Everest a maintenu le pointage à égalité jusqu’en fin de deuxième période. Les Panthères ont pris les devants pour de bon par l’entremise de Félix-Antoine Journet avant de finalement l’emporter 5-2. Ces trois défaites n’inquiètent toutefois pas L’Everest pour le moment. « C’est difficile d’évaluer notre équipe. Christopher Chiasson n’a pas joué un match. Jonathan Labrie et Etienne Arseneau ont joué chacun un match seulement. Nous avons eu deux matchs où nos deux gardiens un et deux qui n’étaient pas là en fin de semaine, explique Simon Labrecque. Quand tu pognes des équipes complètes comme Saint-Jérôme et Terrebonne, c’est difficile. J’ai hâte de retrouver notre alignement complet. On sera en mesure de retrouver les résultats de la fin de 2022. De plus, on manque on a manqué un peu d’opportunisme autour du filet. » Transaction Bourdeau/Robitaille complétée Le directeur général et entraîneur-chef, Simon Labrecque a complété la transaction de Jérémy Bourdeau ainsi que William Robitaille. Alors que les deux derniers ont été transigé à Princeville, l’Everest a mis la main sur le défenseur Xavier Delâge en retour du choix de 1ière ronde du Phoenix en 2023, de 2e ronde de Joliette ainsi que de 3e ronde de l’Everest de la Côte-du-Sud. « Le gros du magasinage est fait. Nous voulions solidifier la défensive au début de la période des transactions, précise Simon Labrecque. Je ne m’attendais pas à acquérir Émile Côté. Quand j’ai vu que Xavier Delâge était disponible à Gatineau, je n’ai pas hésité. » Avant la rencontre de dimanche dernier, Xavier Delâge a été envoyé aux Condors du Cégep de Beauce-Appalaches avec les droits du défenseur Mathieu Boucher et un choix conditionnel de 2e tour en 2024. En retour, la Côte-du-Sud a mis la main sur le défenseur de 19 ans Émile Côté ainsi que sur les droits de Fabrice Bourgeois. « La Beauce avait de l’intérêt pour Delâge et ce dernier préférait la Beauce. J’ai commencé à parler avec les Condors et il avait une bonne valeur pour eux. Ça prenait un gars comme Émile Côté pour négocier, indique le directeur général de l’Everest. Plusieurs joueurs le connaissent dans le vestiaire. L’an passé, il a connu l’année exceptionnelle avec les Condors. Il a de l’expérience en séries éliminatoires. Il amène beaucoup d’offensive et en avantage numérique il est dangereux à 19 ans. Il voulait venir jouer ici. » L’Everest renouera avec l’action à domicile vendredi, le 13 janvier. Pour l’occasion, les Braves de Valleyfield seront de passage dès 19 h 45 à l’aréna de Montmagny.