11 avril 2024

Un protêt qui fait mal à l’Everest

Pendant la saison, l’Everest a perdu deux points au classement général en raison d’un protêt logé par le Titan de Princeville. Le fait reproché était que l’entraineur Simon Labrecque avait aligné un joueur dans l’illégalité. Si ces deux points avaient été conservés, l’équipe aurait complété sa saison en 5e position, au lieu de la 7e, et évité la ronde de qualification deux de trois contre les Prédateurs de Joliette. Maintenant, au moment d’aller sous presse (lundi), l’Everest tirait de l’arrière 1-0 dans cette ronde qualificative, ayant encaissé un revers de 4-1 dimanche après-midi devant 155 personnes à l’aréna de Montmagny. Le 2e match est (ou était) prévu mardi à Joliette. Techniquement, l’Everest pourrait être éliminé mercredi matin. Mais si une troisième rencontre est nécessaire, elle se jouera ce mercredi soir à Montmagny. La Côte-du-Sud a mal entamé cette série du meilleur de trois rencontres en s’inclinant 4-1 contre les Prédateurs. Cette joute marquait pourtant le retour de Christophe Chiasson et Jacob Lavallée, les deux meilleurs pointeurs du club. Ce dernier a fait rapidement sentir sa présence. Profitant d’un avantage numérique, Lavallée a fait bouger les cordages le premier à mi-chemin de la partie. Néanmoins, les visiteurs ont répliqué à quatre reprises. Belle fin La victoire de 5-3 de l’Everest de la Côte-du-Sud, vendredi soir à Montréal contre le Phœnix, avait bien failli permettre d’éviter la ronde suicide éliminatoire. Il aura fallu que l’Inouk de Granby récolte un point de classement en subissant une défaite en fusillade contre Princeville. L’Inouk a alors devancé les Panthères de Saint-Jérôme, ces deux clubs étant les détenteurs des deux dernières places qui donnaient un laissez-passer pour les séries. Les Sudcôtois ont complété leur calendrier avec une récolte de 52 points, tout comme les Rangers de Montréal-Est. Granby (53), Saint-Jérôme (53) et Valleyfield (51) forment le peloton de cinq équipes séparées par deux points seulement de classement, ce qui démontre une certaine parité dans le circuit. (É.M.)