26 février 2024

Une fin de semaine à oublier pour l’Everest

L’Everest de la Côte-du-Sud a laissé filer deux avances en autant de matchs et il s’est incliné par la marque de 4-2 face aux Braves de Valleyfield jeudi soir et 7-5 contre les Panthères de Saint-Jérôme dimanche, à domicile. Les locaux ont ouvert le pointage grâce à Jonathan Nteziyaremye. Par la suite, Julien Hébert a doublé l’avance des siens. Les Panthères ont été en mesure de s’inscrire au tableau indicateur avant la fin du premier engagement. Lors de la période médiane, l’Everest a marqué deux fois grâce aux bâtons de Nicholas Egan Dionne et Félix Riverain. Pour sa part, Saint-Jérôme a trompé la vigilance du gardien de la Côte-du-Sud à une reprise. Avec une priorité de deux filets après 40 minutes de jeu, plusieurs spectateurs s’attendaient à ce que l’Everest demeure au sommet. Cependant, l’équipe adverse avait encore beaucoup de mordant et elle a marqué cinq buts sans riposte pour porter la marque à 7-4. Timothy St-Pierre a inscrit son 4e de la campagne avec dix secondes à jouer dans une cause perdante. Une avance de 2-0 s’envole en fumée L’Everest rendait visite aux Braves de Valleyfield jeudi soir. En première période, Félix Doyon a noirci la feuille de pointage pour la Côte-du-Sud avec l’aide de Xavier Fournier. Lors du deuxième vingt, Tristan Laflamme a trompé la vigilance du gardien de Valleyfield en inscrivant un but en supériorité numérique. Émile Côté et Serein Ntibashoboye ont été complices. Par la suite, les locaux ont nivelé le pointage en inscrivant deux buts avant la fin de la période médiane, laissant présager une 3e période âprement disputée. Avec moins de cinq minutes à jouer au temps régulier, les Braves ont marqué en avantage numérique et ils ont enfoncé le clou dans le cercueil de l’Everest quelques instants plus tard en marquant un but dans un filet désert pour confirmer leur gain. Inacceptable En entrevue avec le Journal, l’entraîneur-chef de l’Everest, Simon Labrecque, a mentionné que les petites erreurs mentales en zone défensive ont coûté la partie de jeudi à sa troupe. « On pensait que ce revers allait nous remettre un peu sur terre en prévision du match de dimanche. » Le souhait du pilote n’a pas été exaucé, car son équipe a connu une troisième période difficile après que Saint-Jérôme ait réduit l’écart à un but. « On donnait beaucoup de revirements, on ne prenait plus en charge les gars devant le filet. Ça fait mal quand tu donnes des cadeaux de Noël à l’adversaire comme ça, surtout quand tu affrontes une équipe qui aligne d’excellents marqueurs. » Sans être alarmiste, M. Labrecque souhaite redresser la barre et espère que ses ouailles auront une bonne séquence avant la période des Fêtes.