28 mai 2024

Une fin de semaine offensive pour l’Everest

L’Everest de la Côte-du-Sud a connu une fin de semaine sans faille en disposant à deux reprises du Phœnix de Montréal par la marque de 7 à 4 vendredi, à domicile et 7 à 2 dimanche, en sol montréalais. La formation de l’entraîneur-chef, Simon Labrecque, demeure au premier rang avec une récolte de 25 points en 11 matchs. Dès le lancement des hostilités, Félix Riverin a poursuivi son impressionnante séquence en inscrivant un point dans un 15e match consécutif, lui qui a été complice du but d’Alexis Côté. Elliot Lavoie, Julien Hébert et Nicholas Egan Dionne ont aussi marqué lors du premier vingt pour la Côte-du-Sud. Au début de la période médiane, les locaux se sont inscrits au pointage. Toutefois, moins de cinq minutes plus tard, Jonathan Nteziyaremye a trompé la vigilance du gardien adverse. Montréal a marqué en avantage numérique pour porter le compte à 5 à 2, mais Tommy Bouchard a redonné une priorité de quatre buts à l’Everest. Félix Riverain a été le seul marqueur de la troisième période. Le gain de 7 à 2 est allé au dossier d’Alexandre Lauzier. Début de match endiablé L’offensive était à l’honneur dans le premier duel, où pas moins de six buts ont été comptés lors du premier vingt. Les marqueurs pour l’Everest ont été Xavier Fournier, Nicholas Egan Dionne et Julien Hébert. La deuxième période a été à l’avantage des locaux qui ont été en mesure d’inscrire deux buts, soient ceux de Félix Riverain et Dan Chrétien. Cependant, le Phœnix a rétréci l’écart en fin d’engagement pour porter le compte à 5 à 4. En troisième période, les favoris de la foule ont coupé les ailes du Phœnix en marquant deux filets sans riposte. Serein Ntibashoboye et Alexis Côté ont fait mouche, menant à une victoire de 7 à 4 pour la formation de la Côte-du-Sud. Aidan Thomson a effectué son premier départ devant la cage de l’Everest. En entrevue avec L’Oie Blanche, le pilote de l’Everest, Simon Labrecque, a mentionné qu’il était satisfait de la performance des siens, particulièrement lors match de dimanche où sa troupe a été dominante dans les deux sens de la glace. Bien que plusieurs points séparaient les deux formations, le pilote a mentionné que ses joueurs n’ont pas pris le Phœnix à la légère. « On voulait vraiment retrouver nos habitudes de travail du début de la saison. Nous étions prêts et les gars étaient motivés. » L’Everest accueillera le Collège Français de Longueuil ce vendredi à 18 h 15.