21 avril 2024

Une vraie rivalité Beauce / Côte-du-Sud?

Enfin! Après six ans, l’Everest de la Côte-du-Sud a la chance de se qualifier pour la grande finale de la Ligue junior AAA du Québec. Pourra-t-il saisir cette opportunité ou bien la laisser aller pour une seconde année au profit des Condors du Cégep de St-Georges-de-Beauce?

La série prend son envol ce vendredi dans la capitale de la Beauce. En saison, ces derniers ont devancé l’Everest par un petit point de classement, 70 à 69. Ils ont signé 34 victoires contre 32 pour les protégés de Simon Labrecque, mais ont subi une défaite de plus, 12 contre 11. Dans la série les opposant, l’équipe locale a triomphé a deux reprises, des gains de 4-0 et 5-2, tout en subissant deux échecs, 7-2 et 9-7.

Cependant, la victoire contre les Rangers de Montréal en six matchs a de quoi hausser la confiance des patineurs de Montmagny puisque les joueurs de la métropole ont représenté une des meilleures équipes du circuit depuis la fin de la période des transactions, le 10 janvier.

Sur le plan individuel, leur meilleur pointeur des Beaucerons, Alexandre Lamarre, a accumulé 83 points, dont 39 buts. Il a reçu l’appui de Dylan Champagne, auteur de 65 points, dont 24 buts. À l’opposé, l’offensive de l’Everest se présente sous le signe de l’équilibre avec les Félix Riverin (70), Julien Hébert (68), Elliot Lavoie (68) et Serein Ntibashoboye (63), une recrue qui a su impressionner à sa première saison.

Devant les buts, la lutte risque aussi d’être très intéressante. Pour les Condors, William Gagné a subi seulement cinq revers en 25 sorties, tout en présentant un pourcentage d’arrêt de .906 et une moyenne de 3,25.

Mais acquis en cours de saison, Gabriel Boissonneault présente une fiche de 17 gains et six défaites avec de meilleures statistiques, une moyenne de 3,10 et une efficacité de .910. Les statistiques en offensive et en défensive désavantagent l’Everest.

Bouffard confiant

Fier d’avoir franchi la première ronde, le président Pierre Bouffard souhaite maintenant voir l’enthousiasme de ses joueurs se transposer parmi les fans. Il sait que les Condors amèneront avec eux leur lot de supporteurs à l’aréna de Montmagny. Il espère que les amateurs de hockey de la région se rallieront derrière leur club.

L’autre demi-finale oppose le Collège français aux Cobras de Terrebonne. Le carré d’as ce compose des quatre meilleurs clubs à la conclusion des 48 parties du calendrier régulier.

Voici comment l’entraineur Simon Labrecque perçoit cette série :