Qu’arrive-t-il lorsqu’aucun candidat ne se présente à la mairie?

Photo de Katy Desjardins
Par Katy Desjardins
Qu’arrive-t-il lorsqu’aucun candidat ne se présente à la mairie?

La période de candidature pour les élections municipales se terminait le 1 octobre dernier. Toutefois, dans les MRC de Montmagny et de L’Islet, deux municipalités n’ont pas de candidat au poste de maire. Il s’agit de Notre-Dame-du-Rosaire et de Saint-Cyrille-de-Lessard. Donc, qu’arrive-t-il lorsque personne ne dépose de candidature.

La loi qui dicte les règles à appliquer dans le cas des élections municipales est la Loi sur les élections et les référendums dans les municipalités. Trois articles de celles-ci expliquent ce qui arrive dans le cas où aucune candidature n’est déposée au poste de maire ou si la personne qui s’était présentée a du retirer sa candidature avant l’élection. Il s’agit des articles 276, 277 et 278.

Dans la situation où il n’y a pas de candidat, l’article 277 stipule que le président d’élection doit, dans les 30 jours, fixer un nouveau jour de scrutin parmi les dimanches dans les quatre mois suivants. Une nouvelle période de candidature est ouverte.

Le président d’élection peut toutefois recommencer le processus électoral qu’une seule fois selon l’article 278. Selon celui-ci, si toujours aucun candidat ne se présente, le président d’élection doit aviser le ministre des Affaires municipales « qui peut alors nommer une personne éligible au poste concerné ou ordonner le recommencement des procédures selon les règles qu’il fixe. La personne nommée par le ministre est réputée élue et proclamée élue le jour de sa nomination. »

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires