Simon Bérubé accuse les conservateurs d’être déconnectés de la réalité québécoise

Photo de Katy Desjardins
Par Katy Desjardins
Simon Bérubé accuse les conservateurs d’être déconnectés de la réalité québécoise

Le candidat du Bloc Québécois dans la circonscription, Simon Bérubé, était de passage à Saint-Jean-Port pour parler de l’axe environnement de sa plateforme électorale. Il souhaite encourager les entreprises à prendre un virage plus vert dans les prochaines années ainsi qu’agir rapidement pour la protection des berges. Il a aussi profité de l’occasion afin de lancer quelques flèches à son adversaire Bernard Généreux.

Simon Bérubé croit que la crise environnementale est un enjeu important pour lequel il faut agir maintenant. « Il faudrait toujours considérer l’environnement lorsqu’on prend une décision, il faut agir maintenant. » Il promet de soutenir les entreprises afin qu’elles prennent un virage plus vert. M. Bérubé veut les aider à obtenir le financement nécessaire à ces investissements. Le candidat croit également que l’argent des taxes qui va vers les industries pétrolières de l’ouest devrait être redirigé vers le virage écologique des entreprises d’ici.

Il désire aussi apporter un support aux agriculteurs qui souffrent des conditions climatiques actuelles. Il veut les aider à faire preuve de résilience dans les prochaines années afin qu’ils puissent passer à travers les conséquences du réchauffement climatique, comme les conditions météorologiques extrêmes, les nouveaux insectes, etc.

M. Bérubé affirme qu’il est urgent d’obtenir du financement afin de trouver une solution à l’érosion des berges dans le comté. « Il faut engager des professionnels qui pourront trouver des solutions rapidement et les mettre en place aussitôt que possible. » Il rappelle que, dans certaines municipalités, plusieurs pieds par année sont perdus à cause de ce problème.

Il lance finalement une flèche au chef conservateur, Erin O’Toole : « Je l’entends parler de changements climatiques au débat des chefs, mais encore faudra-t-il qu’il soit capable de convaincre son propre parti que les changements climatiques existent. »

Bernard Généreux « prend la victoire pour acquise »

Selon ce que M. Bérubé aurait entendu sur le terrain dans les dernières semaines, il est d’avis que la course électorale dans le comté est entre lui et Bernard Généreux. Il déplore toutefois le fait que son adversaire semble avancer des arguments tirés exclusivement de la plateforme de son parti et non basés sur les besoins de sa circonscription : «

« On dirait qu’il prend la victoire pour acquise. Mais pendant qu’il poste des photos sur Facebook, moi je travaille avec les gens pour continuer à améliorer ma plateforme. »

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires