13 000 km à vélo autour de l’Amérique

Photo de Katy Desjardins
Par Katy Desjardins
13 000 km à vélo autour de l’Amérique
Photo de courtoisie.

En juillet dernier, Paul Lefort, citoyen de L’Islet, s’était donné l’objectif de faire tout le Canada, aller-retour, sur son vélo. Son voyage fut finalement beaucoup plus long et ambitieux que prévu, alors qu’il est revenu chez lui seulement en mars 2023 après 13 000 km parcourus au Canada, aux États-Unis et en Amérique centrale.

Paul Lefort est parti de la ville de Québec en se dirigeant vers l’Ouest canadien. Quelque part en Ontario, il a passé la frontière vers les États-Unis, passant par quelques états du nord du pays. Il est ensuite revenu au Canada en passant par le Manitoba. Il a alors longé la route Transcanadienne, jusqu’aux Rocheuses en Colombie-Britannique. Selon son plan original, il aurait dû entreprendre son retour vers le Québec, mais comme il avait encore du temps et des moyens financiers, il a choisi de poursuivre son aventure vers le sud des États-Unis sur la côte du Pacifique. Paul a traversé la frontière vers le Mexique qu’il a traversé en entier. Il a terminé son voyage au Guatemala où il a pris un avion afin de retourner chez lui. Il est revenu en mars 2023, soit environ sept mois après son départ.

Le périple qui devait être d’environ 5 500 km fut donc finalement plus de 13 000 km.

Avec lui, il n’avait qu’une tente et des éléments d’une trousse remplie de divers objets utiles dans son voyage comme des outils permettant de réparer son vélo en cas de problème mécanique et une trousse de premiers soins.

Des expériences incroyables

Voyager seul apporte son lot d’imprévu. Paul en a rencontré beaucoup durant son aventure. Il raconte qu’alors qu’il traversait les Prairies canadiennes, il a soudainement souffert de crampes aux jambes qui l’empêchaient de continuer son voyage. Il a alors rencontré, dans le village de Caronport en Saskatchewan, un médecin qui l’a amené chez un chiropraticien qui lui a offert des soins. Il a même pu se reposer chez le pasteur de ce village.

À un autre moment alors qu’il pédalait en Amérique du Sud, son chemin a croisé celui d’un groupe qui faisait aussi une longue distance à vélo, mais habillé d’une drôle de façon. En parlant avec certains d’entre eux, il a appris que le groupe faisait 500 km de vélo afin de se rendre au mariage de quelqu’un. Au terme de cette discussion, Paul a été invité à l’événement et a suivi le groupe jusqu’à un petit village. Il raconte avoir passé trois jours avec ces gens qui l’on accueillit à bras ouverts, à célébrer l’union de deux personnes qu’il ne connaissait même pas.

Paul Lefort affirme que ce qui l’a le plus marqué dans son voyage est l’ouverture des gens, peu importe où il se trouvait. Autant au Canada, aux États-Unis qu’en Amérique Centrale les gens étaient intéressés par son histoire et offraient de lui venir en aide lorsqu’il en avait besoin. « Quand les gens me voyaient arriver dans leur village avec mon vélo et mon équipement, ils étaient souvent très curieux. Ils me posaient des questions et un lien s’établissait rapidement. Ils m’invitaient souvent dormir chez eux ou à partager un repas. J’ai fait plusieurs rencontres inoubliables. »

Paul a d’ailleurs récemment commencé à partager ses histoires de voyages ainsi que des photos sur sa page Facebook « Paul – L’Amérique à vélo ». Il souhaite ainsi faire découvrir à ses abonnés les nombreux endroits qu’il a visités.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires