Club Magny-Gym Montmagny: Plusieurs athlètes ont abandonné depuis le début de la pandémie

Photo de Katy Desjardins
Par Katy Desjardins
Club Magny-Gym Montmagny: Plusieurs athlètes ont abandonné depuis le début de la pandémie
Crédit: Magny-Gym.

Le club Magny-Gym Montmagny est heureux des nouveaux assouplissements permis par le passage de la région en zone orange et pourra recommencer à offrir des cours de gymnastique. Toutefois, les places seront plus limitées que dans les années précédentes. L’organisme avait par ailleurs continué d’offrir des cours semi-privés autant au niveau compétitif que récréatifs dans les derniers mois.

Les parents pourront recommencer à inscrire leurs jeunes aux cours de Magny-Gym à partir du 8 avril. Les places seront limitées, car l’espace dans la palestre à l’école secondaire Louis-Jacques-Casault permet la présence de trois groupes de huit élèves et le local où une surface de sol a été aménagée dans le sous-sol de l’église Saint-Thomas permet un groupe.

Pertes financières

Denise Vézina du club Magny-Gym témoigne que la tenue des activités en plus petits groupes est financièrement difficile pour l’organisme. « Financièrement… on pédale pas mal! », lance-t-elle. La perte de revenus liée aux inscriptions est difficile à combler, mais les responsables tentent d’obtenir le plus de fonds possibles par diverses subventions ou programmes ministériels pour ne pas avoir à refiler la facture aux parents. Mme Vézina ajoute qu’il serait probablement plus facile pour eux de tout arrêter et de recommencer les activités lorsque les conditions sanitaires seront moins strictes, mais que le Club tient tout de même à se démener pour offrir le plus d’options possibles aux jeunes athlètes depuis le début de la pandémie.

Perte de motivation

Mme Vézina rapporte que plusieurs jeunes filles qui pratiquaient le sport de niveau compétitif ont abandonnée la pratique durant la pandémie. Le Club Magny-Gym offrait des entrainements par vidéoconférence lorsque les mesures sanitaires étaient plus sévères, mais certains jeunes ont perdu la motivation qu’ils avaient à s’entrainer de cette façon. Ils ne reviendront pas cette saison. La baisse du nombre d’athlète serait moins marquée au niveau récréatif.

Les premiers cours seront principalement de la remise en forme. « Celles qui réussissaient des beaux mouvements avant doivent réapprendre à faire des mouvements plus difficiles », explique Mme Vézina.

Plusieurs parents seraient aussi plus craintifs à inscrire leurs enfants. Bien que le Club comprenne bien les préoccupations, Mme Vézina assure qu’un protocole strict de désinfection des appareils utilisés est suivit afin d’assurer la sécurité des jeunes.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires