Frédéric Marier à la tête de Teknion Roy & Breton

Photo de Katy Desjardins
Par Katy Desjardins
Frédéric Marier à la tête de Teknion Roy & Breton

Depuis quelques mois déjà, un homme d’origine magnymontoise est Président – Directeur général de Teknion Roy & Breton. Frédéric Marier a débuté sa carrière au sein de l’entreprise à l’usine de Montmagny. Même s’il a dû déménager pour son travail il y a quelques années, il dit ressentir toujours un fort sentiment d’appartenance envers la communauté magnymontoise et être particulièrement fier de la croissance de l’usine Teknion installée dans cette ville.

Frédéric Marier a débuté sa carrière chez Teknion à l’usine de Montmagny en 1998. Il faisait partie du département d’ingénierie. « L’entreprise était alors en pleine croissance, nous étions peu nombreux dans le département. Il a toutefois grandi rapidement et je suis tombé en charge de cette équipe. » À travers les années, il a occupé plusieurs postes au sein de la compagnie avant de finalement être nommé vice-président de Teknion Roy & Breton en 2015. Il s’est ensuite tranquillement préparé à prendre la relève de la compagnie. Il en fut nommé président en juillet 2022, remplaçant ainsi Jacques Alain qui occupait ce poste.

M. Marier a dû quitter la région éventuellement, car il ne travaillait plus à l’usine de Montmagny mais aux bureaux de Lévis où la recherche et le développement se font désormais. Il dit toutefois avoir toujours conservé un grand sentiment d’appartenance envers sa ville d’origine. « La communauté de Montmagny a toujours été très bonne avec moi. Par exemple, j’ai commencé à jouer au hockey assez tard, mais j’ai tout de suite été très bien accueilli. Aussi il y a beaucoup de gens de cette communauté qui m’ont aidé dans diverses étapes de ma vie et je leur en suis très reconnaissant. »

S’impliquer dans son milieu

M. Marier explique qu’il est important pour lui de s’impliquer auprès d’organismes qui lui tiennent à cœur. Il a obtenu un baccalauréat en génie industriel ainsi qu’une maitrise en administration des affaires à l’UQAR, campus de Lévis. Même s’il a quitté les bancs d’école depuis longtemps, il est désormais ambassadeur de l’institution car il considère que son passage dans cette université l’a beaucoup fait grandir et il veut continuer à s’impliquer.

L’entrepreneur est aussi ambassadeur pour la plateforme québécoise de sociofinancement La Ruche. Son rôle est de soutenir et conseiller les entrepreneurs dans leurs projets, mais aussi de leur donner accès à son réseau de contacts afin de leur permettre de prospérer rapidement dans le monde des affaires.

M. Marier a également joué un rôle crucial pour l’équipe de la Ligue de hockey junior AAA du Québec L’Everest de la Côte-du-Sud. Le président du club, Pierre Bouffard, l’avait approché avec l’idée de lancer cette équipe dans la région et M. Marier avait accepté de se joindre à lui en tant que vice-président. Il occupe d’ailleurs toujours ce poste aujourd’hui. « Lorsqu’il m’a contacté, je trouvais que c’était un super projet pour les jeunes et la région. J’ai donc accepté d’embarquer en tant que Frédéric Marier, l’individu, mais aussi avec mon entreprise. » M. Marier explique qu’il trouvait que cette équipe représentait une occasion en or d’amener des jeunes dans la région. Les joueurs qui joignent les rangs de l’équipe proviennent effectivement d’un peu partout au Québec. Il ajoute que ces derniers étudient alors souvent au Centre d’études collégiales de Montmagny, qui adapte ses programmes pour les accueillir. Ceux qui le souhaitent peuvent aussi travailler dans la région pendant leurs études. M. Marier affirme en avoir d’ailleurs accueilli plusieurs dans l’usine de Teknion à Montmagny.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Jacques Marier
Jacques Marier
19 jours

Bravo Fred on est fière de toi