20 avril 2024

Une trentaine d’éoliennes seront installées à Saint-Paul

Après plusieurs essais, le projet éolien de Kruger Énergie à Saint-Paul-
de-Montminy a été sélectionné il y a quelques semaines par Hydro-Québec. Une trentaine d’éoliennes seront donc installées pour une livraison d’électricité qui débutera en décembre 2027.

Les 28 éoliennes produiront un total de
196 MW qui seront envoyés vers le poste d’Hydro-Québec de Montmagny, selon la compagnie Kruger énergie. Ces éoliennes auraient une durée de vie d’environ 30 ans.

Le directeur général adjoint de la MRC de Montmagny, Daniel Racine, explique que la principale différence entre le projet initial soumis par Kruger et la version qui a été acceptée est que l’électricité produite par les éoliennes sera envoyée vers Montmagny par voie aérienne et non par voie sousterraine. Des pylônes devront donc faire passer le fil à travers le territoire.
M. Racine précise toutefois qu’il ne s’agit pas d’énormes pylônes en acier, mais de plus petits en bois qui seront placés dans la région.

Comme il s’agit d’un projet dans l’Alliance de l’Est, les coûts seront divisés entre l’entreprise Kruger et l’Alliance. Hydro-Québec achètera ensuite l’électricité produite pour un prix qui sera convenu un peu plus tard dans le projet.

Plusieurs réponses à obtenir

Contrairement au projet d’EDF de la Forêt Dominicale principalement à Notre-Dame-du-Rosaire, le projet de Kruger à Saint-Paul se fera principalement sur des terrains privés. Les éoliennes seront aussi plus près des espaces habités. Le directeur général adjoint affirme que la MRC souhaite donc faire plus de suivis pour ce projet afin de s’assurer qu’il n’ait pas un impact trop important sur l’environnement et pour les citoyens.

Daniel Racine confirme que l’entreprise doit faire faire des études d’impacts environnementaux avant l’implantation du projet afin d’éviter que ce dernier ne nuise à des écosystèmes importants.

M. Racine mentionne qu’actuellement la compagnie semble vouloir travailler avec le milieu afin que l’arrivée du projet dans le secteur convienne à la majorité des gens. Un peu plus tard, Kruger rendra disponibles des simulations visuelles qui permettront de voir concrètement l’impact sur le territoire de chaque éolienne à l’emplacement qui lui sera attribué. Plusieurs rencontres citoyennes devraient aussi avoir lieu à mesure que le projet avance, durant lesquelles les gens pourront partager leurs opinions.

Pour le moment, peu d’information serait disponible quant au montage financier et au tracé final. M. Racine explique que Kruger serait présentement en négociations avec plusieurs propriétaires afin de déterminer les chemins que le projet empruntera. L’entreprise installera 28 éoliennes, mais 32 emplacements seraient considérés. Les positions finales seront déterminées au terme des négociations et selon les contraintes environnementales. Il en va de même pour le tracé du fil qui transportera l’électricité vers Montmagny.

Plus d’endroits disponibles pour Montmagny

M. Racine affirme également que les projets éoliens de Saint-Paul-de-Montminy et de Notre-Dame-du-Rosaire seront probablement les seuls à s’installer sur le territoire de la MRC de Montmagny. Il explique qu’au début des années 2000, le conseil des maires avait vu le potentiel qu’avait le territoire pour leur développement , mais souhaitait s’assurer que ces derniers seraient limités à certains secteurs. Un règlement avait donc été adopté. Les projets qui sont en cours couvriraient les espaces disponibles dans la région. Seul celui de la Forêt Domaniale pourrait s’agrandir, une deuxième phase du projet a d’ailleurs été déposée à Hydro-Québec. Le directeur général adjoint ne croit donc pas qu’il y aura d’autres éoliennes dans la région une fois que ces projets viendront à terme.

« En faisant partie de l’Alliance de L’Est, nous nous partageons les revenus de tous les autres projets de l’Alliance. Il y a un fort potentiel éolien dans l’est du Québec, nous espérons qu’il y aura plusieurs nouveaux projets dans les prochaines années. Cela représentera un gros investissement, mais actuellement les autres endroits qui semblent en ressortir gagnants », affirme M. Racine.

Séance d’information

Afin de donner des informations à la population et de répondre à certaines questions, l’entreprise Kruger tiendra trois séances d’information pour les citoyens. Il y en aura une à l’École secondaire de Saint-Paul à Saint-Paul-de-Montminy le 27 février, une à la Salle communautaire de Notre-Dame-du-Rosaire le 28 février et une au pavillon communautaire Espace citoyen de Montmagny le 29 février. Des représentants de la MRC seront présents selon M. Racine afin d’obtenir plus d’information. Le Journal effectuera aussi un suivi à la suite de ces rencontres.

Articles reliés