25 juin 2024

Florence Rivest présente sa première exposition à Montmagny

Originaire de Montmagny, Florence Rivest est de retour à la maison pour présenter une exposition à la Bibliothèque de Montmagny. « Retour au bercail » raconte comment sa vision de sa ville natale a changé avec les années et avec les expériences qu’elle y a vécues. Pour Florence, grandir à Montmagny n’a pas toujours été facile. « J’avais de la difficulté à trouver ma place à Montmagny quand j’étais jeune. Je me faisais souvent dire que j’étais trop originale, que je me distinguais trop des autres. Pendant plusieurs années après, c’était difficile de revenir à Montmagny, car je revivais ces mauvais souvenirs. » L’exposition « Retour au bercail » raconte comment la vision de Florence pour sa ville natale a évolué avec le temps. Elle explique qu’elle voit maintenant l’endroit comme celui qui l’a poussé à persévérer dans le domaine qu’elle aimait et qui l’a rendue plus forte. La palette de couleur qu’elle a choisie est celle que produisent les reflets d’une perle lorsqu’on l’expose à la lumière. Pour Florence, cela était très symbolique, car une perle est quelque chose de précieux, mais qui était au départ un irritant. « Lorsqu’une perle se forme, au départ c’est un irritant pour l’huitre. Avec les années, elle la recouvre de couches de nacre, ce qui forme une perle. C’est un peu comme ça que je vois cette ville qui m’a fait vivre des moments difficiles, mais qui m’a permis de devenir qui je suis aujourd’hui. » On retrouve parmi les peintures plusieurs lieux et éléments qui sont significatifs pour Florence lorsqu’elle pense à la ville de Montmagny. « C’est beaucoup des paysages avec lesquels j’ai grandi et comment ils ont évolué avec les années, comme celui de la maison de mes parents. Je mélange mes souvenirs et des symboles qui sont vraiment forts pour moi. » Plus qu’une passion Florence a quitté Montmagny il y a déjà plusieurs années afin de poursuivre des études en graphisme. Après avoir travaillé en publicité un bon moment, elle a constaté qu’elle aimait le côté créatif de son métier, mais qu’il y avait trop de contraintes pour qu’elle puisse vraiment s’exprimer. Elle s’est donc lancée en art visuel, une passion qu’elle entretient depuis son très jeune âge. Maintenant âgée de 30 ans, elle évolue professionnellement en peinture depuis quelques années. Bien qu’elle peigne plusieurs sujets, elle affirme que les paysages sont désormais ce qu’elle préfère représenter. On reconnait ses œuvres par son utilisation des couleurs vives. « Le noir ce n’est vraiment pas pour moi. Même que je ne pense pas en avoir déjà mis dans une de mes toiles! »