13 juin 2024

L'art de récupérer

Normand Carré, citoyen de Montmagny, est un passionné de moto. Il a d’ailleurs choisi d’en faire l’objet central de son art. Afin de créer de petites sculptures, il récupère des pièces et mécanismes d’horlogerie pour leur donner une nouvelle vie.

À la suite d’une opération en 2013, M. Carré a dû renoncer à ses promenades en moto pendant un long moment. Chez lui, entouré de pièces d’horlogerie qu’il avait accumulées au fil des années et avec beaucoup de temps libre, il a commencé à réfléchir à une façon de donner une nouvelle vie à tous ces objets. Il a alors eu l’idée de combiner ses passions et de faire de petites sculptures représentant des motos. « Pour moi, c’était une façon saine de passer à travers cette épreuve. J’ai toutefois découvert quelque chose et j’ai continué bien après ma convalescence. »

Éventuellement, il s’est mis à incorporer d’autres pièces que celles d’horlogerie, comme des bijoux et même des balles de carabine. Pour M. Carré, si c’est en cuivre ou en laiton, c’est possible de l’incorporer à une de ses œuvres. À part quelques tiges de laitons qu’il a achetées afin de donner une forme à ses créations, les petites motos de M. Carré sont entièrement faites de morceaux recyclés. Il s’agit de pièces qu’il avait déjà ou que des gens lui ont données lorsqu’il a commencé à partager ses réalisations. Selon M. Carré, chaque moto prend entre 40 et 50 heures à faire. Il explique qu’il doit trouver des pièces qui pourront devenir chaque partie du véhicule, puis qu’il les assemble. Cela demande souvent d’être très minutieux, car certains morceaux sont très petits et qu’il utilise la soudure plutôt que le collage afin que ses créations soient solides. M. Carré produit aussi d’autres œuvres que des petites motos lorsqu’il n’a pas envie de se lancer dans un gros projet. Par exemple, avec du bois et des pièces de métal recyclés, il a fait des porte-clés. Avec une balle de carabine et des résistances d’une montre qui ne fonctionnait plus, il a crée de petits bouquets de fleurs.

Éventuellement, M. Carré aimerait peut-être exposer ses œuvres dans une galerie ou lors d’une exposition. Il explique qu’il ne souhaite pas nécessairement vivre de son art, mais plutôt faire découvrir aux gens tout ce qu’il est possible de créer en donnant une nouvelle vie aux objets qui ne servent plus. Il est possible de découvrir quelques créations de M. Carré via sa page Facebook « Moto-Re-Cycle ».

Un projet de retraite Normand Carré habitait à Lévis et y a passé la majeure partie de sa vie. Il a toutefois plusieurs proches qui résidaient dans la région de Montmagny. Pour sa retraite, il a décidé de venir les rejoindre, en plus de pouvoir profiter de beaucoup plus d’espace à l’extérieur en achetant une maison plus loin du centre-ville de Montmagny. Son projet de retraite était d’acheter une vieille maison et de la restaurer. Depuis deux ans, il travaille sur ce projet dans lequel la récupération occupe aussi une bonne place. Afin d’en faire des décorations, il a trouvé de vieux objets et les a restaurés pour leur redonner leur beauté d’antan.  

Articles reliés