20 avril 2024

Lazylegz brisera de nouvelles barrières

Le danseur et conférencier Lazylegz sera de passage à Montmagny le 5 février prochain à la Salle Edwin-Bélanger. L’artiste reconnu dans le domaine du breakdance au niveau international réserve plusieurs surprises au public de la région. Luca Patuelli alias Lazylegz sera accompagné de DJ Indigo lors de son passage à Montmagny. Trois autres danseurs de breakdance professionnel de la région de Québec feront aussi partie de son équipe. Il a déjà dansé avec ces derniers, mais c’est la première fois qu’il les amène avec lui sur scène dans le cadre d’un spectacle. La prestation de l’artiste se voudra un mélange de danse, musique et conférence. Lazylegz est conférencier depuis de nombreuses années. Étant né avec une arthrogrypose, un trouble neuromusculaire qui touche les os et les articulations du corps, il n’a jamais eu l’usage de ses jambes. Il a tout de même réussi à réaliser ses rêves et il donne fréquemment des conférences sur l’importance de persévérer. Il fera donc plusieurs numéros de danse et racontera diverses histoires sur ses expériences personnelles. Le spectacle de Montmagny sera spécial, car l’artiste y lancera de nouveaux concepts sur lesquels il travaille. Premièrement, il explique qu’il a recommencé à utiliser son fauteuil roulant dans son quotidien alors qu’il se déplaçait exclusivement avec des béquilles auparavant. Il commence donc à intégrer son fauteuil dans ses performances. Aussi, lors de la pandémie, il a travaillé avec un artiste professionnel de claquette afin de développer une technique qui lui permettrait de reproduire le style avec ses béquilles. Lors de ce numéro, il enregistrera des sons avec son DJ, et ce dernier créera un rythme original sur lequel Lazylegs devra ensuite danser. Le public sera aussi invité à participer lors de l’enregistrement. En route vers les Jeux olympiques Luca Patuelli a plusieurs projets pour 2023 à la suite de son spectacle à Montmagny. Pour les Jeux olympiques de Paris en 2024, le Breaking fait partie des sports qui font leur entrée dans cette compétition. Le danseur professionnel fut reconnu comme membre certifié du jury et se rendra au Japon juger les qualifications mondiales dans ce sport. Il ne sait pas encore s’il pourra juger les performances lors des Jeux, car les membres du jury de la compétition n’ont pas encore été choisis, mais il fait partie des gens qui auront le droit de le faire. Pour Lazylegs, l’entrée de sa discipline aux Jeux olympiques est une belle reconnaissance du travail que font les artistes du domaine et il considère comme un honneur qu’on lui offre la possibilité de pouvoir participer de cette façon. Avec sa troupe de danse ILL-Abilities, il entreprendra ensuite une tournée dans quelques pays d’Europe. Son équipe pourrait aussi faire une petite tournée aux États-Unis plus tard dans l’année, mais quelques détails sont toujours à confirmer. D’où vient le surnom « Lazylegz » ? Selon l’artiste, le surnom Lazylegz lui a été attribué par un de ses amis alors qu’il était à l’école secondaire. Il commençait le Breakdance et son ami lui a dit que ce surnom le représentait bien, car il faisait référence à sa condition, mais il avait aussi un côté humoristique comme Luca. Le surnom fait aussi référence au danseur de Breakdance américain Crazy Legs. Luca mentionne que Lazylegz est son nom de scène depuis son adolescence et qu’à ce jour, il n’a jamais entendu une suggestion qui le représente mieux.