23 avril 2024

Les musées de la région à l’honneur lors des Chants de marins

Le Musée maritime du Québec et le Musée de la mémoire vivante prendront part au Festival des Chants de marins du 17 au 20 août prochain. Une exposition itinérante sera disponible sur le site des festivités et un atelier sera tenu afin d’en apprendre plus sur un aspect original de la vie en mer. L’exposition « L’Atlantique en radeau, 88 jours à la dérive » du Musée maritime du Québec sera disponible à l’intérieur de La Vigie de Saint-Jean-Port-Joli pendant les Chants de marin. Cette exposition itinérante découle d’une exposition commémorative qui avait été présentée en 2016 au musée, car l’année marquait le 60e anniversaire de l’événement qu’elle raconte. Les passants pourront découvrir l’aventure qu’ont vécu trois hommes et deux chats alors qu’ils ont traversé l’Atlantique sur le radeau L’Égaré II. Ils sont partis d’Halifax en Nouvelle-Écosse pour finalement atteindre Falmouth en Angleterre après 88 jours de voyage le 21 août 1956. Leur exploit fut relaté par la presse du monde entier à l’époque. L’exposition prend la forme d’un journal de bord illustré dans lequel les gens peuvent en apprendre sur plusieurs aspects du voyage, comme les conditions en mer et le matériel dont disposaient les aventuriers sur le radeau. Une représentation de l’embarcation fait aussi partie des installations de l’exposition. Ma cuillère d’amour Un atelier de fabrication de cuillère en bois sera animé par le Musée de la mémoire vivante le 19 août à 11 h à La Vigie. Lors de voyage en mer, les marins avaient l’habitude de sculpter des cuillères en bois puis de les remettre à l’élue de leur cœur à leur retour à la maison. Il s’agit d’une tradition ancrée dans les régions galloises, scandinaves et de l’est de l’Europe. Ce savoir-faire est aussi transmis depuis plusieurs générations dans la région. La technique qui sera présentée à l’atelier est la taille directe sur bois. Les participants devront utiliser le matériel disponible pour tailler une cuillère à partir de l’ébauche. Ils pourront ensuite faire le ponçage à la main puis la décoration de leur création. Une cire naturelle sera finalement appliquée.