29 février 2024

Marcher sur les traces de Riopelle avec un parcours numérique

Dans le cadre de l’exposition « Mon cher Jean Paul » présentée jusqu’à la mi-septembre à la Bibliothèque de Montmagny, un parcours numérique est présenté par la Ville de Montmagny afin de permettre aux visiteurs de marcher sur les pas de l’artiste. En effet, il propose de découvrir six lieux qui étaient fréquentés par Riopelle au cours des 25 ans qu’il a passés dans la région. Six panneaux ont été placés dans la Ville. Il est possible de découvrir leurs emplacements sur le site de la Ville de Montmagny. Les panneaux ont tous un code QR qu’il est possible de numériser afin d’en apprendre plus sur l’histoire du lieu et ce qu’il représentait pour Jean Paul Riopelle. Comme l’atelier du peintre était situé à l’Ile-aux-Oies, le quai d’embarquement pour L’Isle-aux-Grues était un lieu où il se retrouvait souvent afin de prendre le traversier. L’artiste fréquentait souvent le Manoir des Érables, où il s’est rapproché de la famille Cyr. Il allait aussi manger au Café l’Express qui était situé sur la rue Saint-Jean-Baptiste. Également sur cette rue, la boutique Matériel-Art, aujourd’hui Encadrement Montminy, est l’endroit où l’artiste s’approvisionnait en matériel. Il s’y est notamment procuré les toiles qui ont servi à réaliser la célèbre fresque « Hommage à Rosa Luxemburg ». Le lieu historique national de la maison sir Étienne-Paschal-Taché fait aussi partie des endroits marquant pour Riopelle, car sa compagne Huguette Vachon et lui y ont vécu sporadiquement entre 1990 et 1992. Le dernier panneau se trouve à l’ancien Théâtre de l’Oie blanche, maintenant devenue le Pavillon communautaire Espace citoyen, car il s’agit d’un lieu où Riopelle se rendait pour admirer les couchers de soleil, mais aussi de l’endroit où se trouvait l’exposition « Rencontre à Montmagny » qui y fut présentée en 1991 et qui rassemblait une centaine d’œuvres de Jean Paul Riopelle et du sculpteur de Saint-Jean-Port-Joli Jean-Julien Bourgault.