03 mars 2024

Montmagny souhaite se doter de bancs d’allaitement

La Ville de Montmagny a entrepris des démarches afin de trouver du financement pour un projet d’installation de bancs d’allaitement dans des lieux publics. Ces infrastructures offriraient plus de confort aux mères qui ont besoin d’allaiter, mais pourraient aussi bénéficier à d’autres citoyens. Lors de la dernière séance du conseil municipal de la Ville de Montmagny le 25 septembre dernier, les conseillers ont accepté de déposer une requête dans le Programme de soutien aux politiques familiales municipales du gouvernement du Québec. Cette demande d’aide financière concerne un projet d’installation de bancs d’allaitement dans la ville. La conseillère Gabrielle Brisebois mentionne avoir apporté ce projet au conseil dans les premiers mois de son mandat, car elle avait été interpellée par des citoyennes ayant aperçu de ces bancs dans la municipalité de Mascouche et qui souhaitaient en avoir à Montmagny. Elle avait alors contacté l’organisme le Re-lait afin de connaître son opinion sur ce projet et ce dernier aurait montré un grand enthousiasme. Elle a donc proposé le projet au Comité de la Famille et des Aines de la Ville de Montmagny, qui l’a intégré à sa dernière Politique de la famille et des ainés. Les bancs d’allaitement ressemblent à des bancs normaux que l’on retrouve dans les endroits publics, mais ils ont des accotoirs différents pour augmenter le confort d’une personne qui allaite. Ils possèdent aussi une tablette qui peut servir à placer de l’équipement afin d’avoir les mains libres, ou encore faire office de table à langer. « Ce qui est intéressant avec ce projet, c’est qu’on parle de bancs d’allaitement, mais ce sont des bancs qui pourront être utilisés aussi par toutes les familles qui ont des bébés à changer ou qui donnent des biberons, le confort augmenté et l’accessibilité des bancs sera pour tous ! Également, ces bancs seront accessibles pour toute personne qui souhaite les utiliser pour se reposer. Le but du projet est de bonifier un banc normal pour offrir plus de confort à une partie de la population qui utilise nos parcs et espaces publics », explique Mme Brisebois. Elle conclut en assurant que la Ville désire soutenir les familles dans leur choix d’allaiter ou non et qu’elle souhaite que l’allaitement ne soit pas un obstacle afin que les jeunes familles puissent profiter des parcs et des endroits publics. La demande d’aide financière qui a été déposée serait pour l’installation de deux ou trois bancs. Les endroits où ils seraient situés si la demande s’avérait positive n’ont pas encore été déterminés. Une première en Chaudière-Appalaches Mouvement allaitement du Québec publie également une « Route du lait » sur laquelle il est possible de trouver toutes les municipalités ayant des installations ou des aménagements qui démontrent qu’elles sont favorables à l’allaitement. On y trouve ensuite la liste des endroits dans la ville où les installations sont situées. Présentement, aucune municipalité en Chaudière-Appalaches n’y figure. Montmagny pourrait donc être la première si elle allait de l’avant avec ce projet.