19 juillet 2024

Sophie Lambert vous présente sa chapelle

Pour l’artiste peintre Sophie Lambert, bâtir sa propre chapelle était le rêve d’une vie. Après 15 ans à peindre à la Chapelle des processions de Saint-Jean-Port-Joli, elle a choisi de tourner la page et d’enfin avoir son propre espace sous un clocher pour y exposer ses toiles. Après un an de travail, elle est maintenant prête à accueillir les gens à l’Atelier Lambert. Alors que plusieurs chapelles au Québec deviennent des lieux artistiques avec la vente de ces dernières, Sophie Lambert rêvait de construire la sienne dans laquelle elle pourrait travailler et exposer ses créations. Pour l’artiste, une chapelle est un lieu lumineux et inspirant.

Pendant les 15 dernières années, il était possible de la retrouver durant toute la période estivale à la Chapelle des processions de Saint-Jean-Port-Joli. Elle aimait le lieu et sa situation géographique, mais ce dernier avait ses limitations. Par exemple, le manque d’isolation l’empêchait d’y travailler l’hiver, elle devait donc trouver un autre atelier plusieurs mois par années. Lorsqu’elle a appris que la Fabrique de Saint-Jean-Port-Joli prévoyait vendre la Chapelle des processions, elle a décidé de se lancer dans la conception de son propre espace. Elle s’est toutefois réjouie d’apprendre que la chapelle qu’elle louait serait achetée par Michel Saulnier et qu’elle garderait sa vocation artistique. Son projet, il a débuté avec un clocher. « J’ai d’abord contacté Yves Dumas et je lui ai dit : « Yves, c’est l’hiver, nous n’avons rien à faire, veux-tu embarquer dans un projet de fou? ». Je ne savais même pas si j’avais le moyen de faire bâtir une chapelle, mais je voulais au moins faire faire un clocher. Au pire j’aurais une dalle de béton avec un clocher dessus, mais mon projet serait amorcé! » Dans les mois qui ont suivi, elle a investi toutes ses économies et son énergie dans ce projet. En juillet 2023, elle a pu ouvrir pour la première fois les portes de l’Atelier Lambert. « Je le réalise à peine, j’ai donné tout ce que j’avais, mais c’est vraiment un rêve qui se réalise. »

  Pour Sophie, il était très important d’encourager les entreprises et les artisans locaux. Tous les gens qui ont travaillé sur la chapelle, que ce soit pour les matériaux, pour la charpenterie ou pour les plans sont donc de la région. Elle remercie d’ailleurs tout ceux qui l’on appuyée de près ou de loin dans son projet. L’artiste invite les gens à venir la rencontrer et découvrir sa nouvelle chapelle jusqu’à la fin septembre alors que les portes sont ouvertes du jeudi au dimanche. Elle dit se faire un plaisir d’interrompre son travail pour raconter des anecdotes à propos des toiles qui l’entourent. Bientôt dans votre garde-robe Sophie Lambert travaille aussi présentement sur un projet en collaboration avec une entreprise de Saint-Jean-Port-Joli. L’Atelier Batard est spécialisé en sérigraphie et produira des chandails avec un design conçu par l’artiste. Ces derniers seront prochainement disponibles à l’Atelier Lambert et il sera aussi possible de les acheter en ligne via le site web de l’Atelier Batard. Espaces Lambert Sophie travaille principalement à la chapelle de Saint-Roch-des-Aulnaies. Il est toutefois aussi possible de voir de ses œuvres à plusieurs autres endroits dans la région dans ses Espaces Lambert. Parmi ces derniers, on retrouve le Bistro OK à Saint-Jean-Port-Joli, le B&B Le Canadien à Saint-Roch-des-Aulnaies, l’Auberge des Glacis à L’Islet, l’Artiste Café de Saint-Jean-Port-Joli, les Soins Essentiels de Montmagny et le Bistro de la Seigneurie de Saint-Roch-des-Aulnaies. Un peu plus loin, elle expose aussi au Complexe Garneau de Lévis. Elle a également un espace à l’Ile d’Orléans ainsi qu’en Bretagne.

Articles reliés