15 juin 2024

Une autre édition réussie pour le Carrefour mondial de l’Accordéon

La 34e édition du Carrefour mondial de l’Accordéon se déroulait du 2 au 4 septembre dernier sous le soleil à Montmagny. Des artistes de partout à travers le monde ont offert des prestations à quelques milliers de personnes qui sont venus célébrer cet art qui fait partie du patrimoine immatériel de Montmagny. Pour le moment, le nombre exact de visiteurs n’a pas encore été comptabilisé, mais selon la directrice générale Kathéry Couillard, l’organisation s’attend à ce qu’il ressemble à celui de la dernière édition, soit environ 6 000. Elle rapporte aussi que plus de 50% des participants provenaient de l’extérieur de la région. Une cinquantaine de bénévoles se sont aussi impliqués pendant l’événement sur les différents sites du Carrefour. Cette année, le Carrefour a choisi d’offrir des bracelets aux festivaliers plutôt que de faire payer les spectacles à la pièce. Ces laissez-passer permettaient donc d’accéder aux présentations sur tous les sites, à l’exception des spectacles présentés en soirée. Les gens étaient donc libres de faire leur propre horaire des activités à laquelle ils voulaient prendre part. « Ce fut vraiment un succès. Maintenant dans les festivals c’est une formule à laquelle les gens sont habitués, c’est certain que nous allons ramener cela l’an prochain. » Un legs de Raynald Ouellet En 2021, Steve Normandin a repris la direction artistique du Carrefour mondial de l’accordéon après le départ de Raynald Ouellet qui avait occupé le poste pendant plus de 30 ans. Comme l’édition 2020 n’a pas pu avoir lieu en période de pandémie, les artistes qu’avait prévus M. Ouellet n’avaient pas pu participer. À son arrivée, M. Normandin voulait donner sa propre couleur au Carrefour, mais tout de même donner la chance aux artistes choisis par M. Ouellet de se produire lors du Carrefour. Il a donc choisi d’en recevoir la moitié en 2022 et l’autre en 2023. La programmation de la 34e édition était donc un effort des deux directeurs artistiques depuis la création du Carrefour. Une clientèle qui rajeunit Cette année, Mme Couillard était surtout présente sur le site du Musée de l’Accordéon où se tenaient des prestations musicales ainsi que des ateliers. Elle témoigne qu’il y avait plusieurs jeunes familles qui ont participé aux activités cette année comparativement à ce qu’elle a l’habitude d’apercevoir. Elle mentionne aussi avoir particulièrement apprécié la participation des jeunes à plusieurs activités. Par exemple, un groupe de jeunes accordéonistes sont venu offrir une prestation au cours du Carrefour et l’équipe des Rafales de l’École primaire Saint-Pie-X qui ont pris part à une gigue sur scène. Elle croit important la participation des jeunes afin d’assurer une relève pour ces formes d’arts qui font partie du patrimoine immatériel de la région.

Articles reliés