20 juin 2024

Moins de touristes cet été?

Tourisme Chaudière-Appalaches se dit prêt pour une nouvelle saison touristique avec l’été qui arrive à grands pas. Bien qu’il s’attende à voir des touristes dans la région lors de la saison estivale, le directeur général Richard Moreau est d’avis qu’il devrait y avoir une baisse d’achalandage cette année, le secteur touristique étant victime de la hausse du coût de la vie. Selon M. Moreau, Tourisme Chaudière-Appalaches s’attend à une baisse du nombre de touristes un peu partout dans la région administrative cet été. Il explique que le coût de la vie a beaucoup augmenté dans les derniers mois et que l’organisme prévoit que les gens choisiront peut-être de se divertir à la maison plutôt que de voyager cette année. Il ne croit toutefois pas que la baisse d’achalandage des lieux touristiques sera vraiment importante, car les facteurs économiques ne jouent pas qu’en défaveur de la région. En effet, comme le coût de la vie a augmenté, plusieurs ménages n’ont pas les mêmes budgets à dépenser que les années précédentes lors de leurs vacances estivales. Les familles pourraient donc choisir de rester dans leurs régions et de visiter des lieux touristiques plus locaux. D’autres pourraient être découragés par les prix des voyages en avion et choisir de visiter des régions du Québec. Les efforts de Tourisme Chaudière-Appalaches demeurent donc importants à son avis afin que les gens choisissent la région pour leurs vacances. Plus de collaborations souhaitées entre les régions Selon M. Moreau, malgré la présence de dix MRC dans la région de Chaudière-Appalaches, il existe huit organismes qui œuvrent dans le domaine du tourisme sur le territoire. Il explique qu’il y a plusieurs années, les organismes travaillaient plus ensemble sur leurs projets, mais qu’ils ont maintenant tendance à travailler en silo. Leurs initiatives s’arrêtent donc à la limite du territoire qu’ils couvrent. M. Moreau croit que cette manière de travailler est un peu nuisible aux efforts d’attraction touristique, car il est rare qu’un touriste qui vient visiter une MRC ne dépasse jamais les lignes de cette dernière. Il croit donc qu’il y aurait à gagner à lancer des initiatives qui couvrent de plus grands territoires afin d’offrir des expériences plus complètes aux visiteurs. Jean-François Lachance demeure président À la suite de son assemblée générale il y a quelques semaines, le conseil d’administration de Tourisme Chaudière-Appalaches a choisi de renouvelle le mandat de son comité exécutif. Jean-François Lachance, propriétaire des Croisières AML/Lachance, demeure donc président de l’organisme. Gilles Marier reste aussi vice-président, Jean-St-Pierre, trésorier et Marie-Hélène Ménard, secrétaire.  Nancy Lemieux, propriétaire de l’Auberge des Glacis, et Jean St-Pierre, directeur général de l’Office du tourisme de la MRC de L’Islet, demeurent les deux représentants de la MRC de L’Islet au sein du conseil d’admiration. Lors de cette assemblée, Tourisme Chaudière-Appalaches a également révélé qu’elle a enregistré en 2022 une meilleure saison touristique qu’en 2019 juste avant l’arrivée de la pandémie.

Articles reliés