22 avril 2024

Près de 600 000 $ investis dans les entreprises touristiques de Montmagny-L’Islet

Le Centre d’aide aux entreprises (CAE) dresse le bilan de l’aide financière qui a pu être remise afin d’appuyer les projets des entreprises touristiques des MRC de Montmagny et L’Islet dans le cadre du Projet d’aide aux petites entreprises touristiques rurales (PAPETR). Le CAE a accordé environ 285 000 $, auxquels se sont ajoutés 300 000 $ investis par les promoteurs eux-mêmes. Entre autres, la Poissonnerie Tremblay a reçu une aide de 45 000 $ pour mettre en route son camion de rue. La directrice générale du CAE Mireille Thibault explique que le PAPETR est une initiative de Développement économique Canada. Les projets éligibles pouvaient recevoir une aide financière entre 45 000 $ et 15 000$. Les entreprises qui pouvaient déposer un projet devaient être dans le secteur touristique et avoir un revenu de moins de 2M$ par année. Si elles étaient dans le domaine de la restauration, elles devaient être accréditées « Arrêt gourmand » ou bien offrir de l’hébergement. Mme Thibault ajoute que le CAE et ses administrateurs ont rapidement dû mettre la main à la pâte afin de trouver des promoteurs, car l’organisme a appris cette initiative dans les derniers jours de novembre 2022 et les fonds devaient être utilisés avant mars 2023. La directrice affirme par contre que les promoteurs ont rapidement répondu à l’appel et que toutes les sommes avaient été attribuées en moins d’un mois. Les administrateurs du CAE ont choisi de remettre le montant maximal à un projet dans chaque MRC. Pour celle de Montmagny, l’entreprise Esker Nature en a bénéficié. Pour celle de L’Islet, la Poissonnerie Tremblay a reçu l’aide financière. Les administrateurs ont ensuite réparti les fonds restants selon les projets des promoteurs et leurs besoins.

Voici les 11 projets qui ont pu bénéficier d’une aide financière :

  • Poissonnerie Tremblay: Gabriel Tremblay a reçu la somme de 45 000 $ pour l’acquisition et l’aménagement de son camion de cuisine de rue. Ce dernier servira des repas à base de fruits de mer dans le stationnement de son commerce à Saint-Jean-Port-Joli et pourra se déplacer afin de servir ses mets lors de divers événements au cours de l’été.
  • Esker Nature: L’entreprise offre de l’hébergement en chalet et des activités en nature à Saint-Paul-de-Montminy. L’aide financière reçue de 45 000 $ a été investie dans la construction d’un nouveau chalet. Le projet entier d’Esker Nature totalisant 247 000 $ incluait des améliorations locatives et l’acquisition d’équipements de plein air.
  • Boulangerie Sibuet: La boulangerie de Saint-Jean-Port-Joli a pu faire l’achat d’un four spécial lui permettant d’offrir un type de sandwich spécial, ainsi que procéder à l’installation de l’air climatisé à l’aide de 15 925 $.
  • Auberge des Glacis: Située à L’Islet, cette auberge a fait l’aménagement d’une salle de bain adaptée et d’une nouvelle porte extérieure. L’aide financière était de 27 179 $.
  • Centre sportif Le Jasmin: Accueillant plusieurs VTT et motoneiges, le Centre de Tourville a pu faire l’installation d’une pompe à essence métrique. La subvention de 26 751 $ a aussi permis l’installation de nouvelles portes avant.
  • La Maison du Voyageur: L’endroit qui offre de l’hébergement à Tourville a été en mesure d’installer l’air climatisé dans sept chambres grâce à la subvention de 21 000 $.
  • Poissonnerie Donald Lachance: Le commerce a investi l’aide reçue de 23 000 $ dans l’amélioration de la devanture de sa boutique, ainsi que l’achat d’un nouveau réfrigérateur.
  • Parc Régional des Appalaches: Ce parc offre de nombreux sentiers dans la MRC de Montmagny. Afin d’améliorer la sécurité des lieux, la subvention de 20 492 $ a été investie dans l’achat d’un véhicule tout-terrain et des chenilles permettant de l'utiliser autant l’été que l’hiver. Il servira à intervenir rapidement en situation d’urgence.
  • Micro-Chalets des Appalaches: L’entreprise d’hébergement de Sainte-Lucie-de-Beauregard a investi les 21 600 $ reçus dans l’installation de gazebos quatre saisons près de ses chalets locatifs.
  • Croisières Lachance: Partant fréquemment de Berthier-sur-Mer en direction de Grosse Ile, le navire Vent-des-Iles a désormais une plateforme avec des supports pouvant transporter jusqu’à 30 vélos. Les Croisières Lachance ont réalisé ce projet grâce à l’aide financière de 25 000 $.
  • Bergerie des Petites Laineuses:  L’aide financière de 15 000 $ a aidé les propriétaires à procéder à l’aménagement de sa nouvelle boutique de vente au détail à Cap-Saint-Ignace.
Toujours selon la directrice du CAE Mireille Thibault, le but de l’initiative était de donner un coup de pouce aux entreprises touristiques qui ont durement été touchées durant la période de pandémie. Elle note toutefois que l’aide financière a eu un effet de levier, car les promoteurs ont ensuite investi à leur tour plus de 300 000 $ afin de compléter leurs projets. Le développement de l’ensemble du projet était assuré à l’échelle québécoise par le Réseau des SADC et CAE et par la Fédération des Chambres de commerce du Québec (FCCQ).

Articles reliés