21 juin 2024

La Boite Maraichère Côte-du-Sud, un important producteur de laitue écologique à Saint-Pierre

La Boite Maraichère à Saint-Pierre-de-la-Rivière-du-Sud lance officiellement sa production de laitue. Le ministre André Lamontagne était présent afin d’annoncer une subvention de 600 000 $ pour soutenir ce projet. Environ 800 000 laitues par année seront produites à cet endroit puis distribuées dans tous les IGA du Québec.

Gabrielle Roy et Maxime Gosselin sont les copropriétaires de la Boite Maraichère de Côte-du-Sud. Il s’agit des premiers pas des entrepreneurs dans le domaine maraicher, alors que ces derniers œuvraient déjà dans le domaine de l’élevage porcin, les grandes cultures et même l’immobilier. « C’est un projet dont nous rêvons depuis plus de deux ans. Nous sommes fiers de contribuer à la production agricole du Québec et de pouvoir montrer à nos enfants ce qu’est l’agriculture moderne », affirme Mme Roy. Les deux entrepreneurs ont remercié leurs nombreux partenaires dont Financement agricole Canada, mais aussi les membres de leur famille et leurs amis qui les ont beaucoup aidés à mettre le projet sur pied. La commercialisation sera assurée par Sobeys. La laitue produite par la Boite Maraichère de Côte-du-Sud devrait être disponible dans les épiceries IGA au Québec dans les prochaines semaines. Un mode de culture écologique La laitue produite par la Boite Maraichère est faite par culture hydroponique, c’est-à-dire qu’elle pousse au-dessus des bacs remplis d’eau. Ces derniers sont d’ailleurs conçus avec des matériaux recyclés. Aucun pesticide n’est utilisé lors de la production. Le système optimise la consommation d'énergie et d'eau pour atteindre des économies de 80 % à 90 % par rapport aux serres conventionnelles. Présentement, six employés à temps plein travaillent dans la serre afin de veiller à la production. Les conteneurs doivent être déplacés souvent en suivant un cycle de production de la laitue. La plupart des plants prendraient environ 45 jours à ce développé avant d’être prête à être commercialisée. Pour le moment, l’entreprise produit quelques sortes de laitue, mais elle souhaite aussi se lancer dans la culture de fines herbes. 600 000 $ en aide financière Le ministre André Lamontagne était de passage dans la région pour une visite et a fait un arrêt au lancement de la Boite Maraichère pour faire l’annonce d’une subvention de 600 000 $ du ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec. Il était accompagné du député de Côte-du-Sud Mathieu Rivest. « Je suis fier d’accueillir M. Lamontagne ici, car c’est un moment important [….] Nous sommes dans un milieu qui est riche et je crois qu’au-delà de la politique on peut en être très fiers », a mentionné M. Rivest Ce financement fut obtenu via le programme de soutien au développement des entreprises serricoles. Ce dernier vise à stimuler les nouveaux investissements dans le secteur serricole, la modernisation des installations existantes et l'augmentation des superficies de culture en serre sur le territoire québécois.

Articles reliés