11 avril 2024

Un nouveau chemin pour mener vers la réussite

Le Collège Jésus-Marie-de-Bellechasse offrira en septembre 2024 le Parcours 2/3 qui s’adressera aux élèves ayant un cheminement scolaire plus difficile. De ce fait, les jeunes pourront compléter leur première et deuxième secondaire sur trois ans afin qu’ils aient une progression plus contrôlée.

« On peut prendre l’autoroute 20 en direction de Montréal à 130 km/h ou utiliser un trajet qui longe le fleuve. Ça va un peu moins vite, mais on arrive tout de même à destination en vivant de belles expériences », a comparé la directrice générale du Collège Jésus-Marie, Josée Therrien.

Selon elle, cette nouveauté fera le bonheur de tous. « Le Parcours 2/3 rendra un précieux service à un enfant qui accumule des difficultés depuis des années. Si celui-ci n’est pas en mesure de saisir la moitié des notions enseignées, il doit travailler en double et en triple à la maison. De plus, le parent doit souvent avoir recours aux services d’un orthopédagogue ou faire appel à l’aide aux devoirs. »

Dans ce programme, des spécialistes seront à la disposition des élèves sur une base quotidienne. Par conséquent, estime Mme Therrien, le jeune ne sera pas débordé de travaux qu’il n’a pas compris lorsqu’il retournera chez lui. Les parents devront débourser 120 $ mensuellement pour le Parcours 2/3. À ce propos, la directrice générale tient à dire que certains d’entre eux vont payer jusqu’à 400 $ par mois pour obtenir de l’accompagnement hors classe. « Ce sera une économie d’argent et de temps pour eux», garantit-elle.

Un groupe comprenant 18 à 20 élèves sera formé en septembre prochain. D’ores et déjà, il y a une quinzaine d’adhésions. « Les parents intéressés ne doivent pas attendre à la dernière minute pour s’inscrire. » Notons qu’après trois ans, l’enfant ira dans un parcours régulier.

D’autres nouveautés

En 2025-2026, l’École Jésus-Marie développera davantage son ADN entrepreneurial. L’objectif est de faire en sorte que tous les juvéniles aient les compétences des entrepreneurs, comme le travail d’équipe, la résilience et le leadership. « On veut les outiller. Des alliances sont en cours avec des partenaires de la région afin qu’ils puissent venir voir nos élèves. De plus, notre clientèle pourra aussi visiter divers lieux. Dans un tout autre ordre d’idées, il y aura aussi un programme études-musique qui sera développé.

De belles réussites

L’École Jésus-Marie est très heureuse de dire que 100 % des adolescents sont repartis avec un diplôme d’études secondaires en poche l’an dernier. « Nous n’avons pas d’examen d’admission. Parmi nos diplômés, certains ont travaillé d’arrache-pied pour atteindre leur but. Nous sommes autant fiers de ceux qui ont 95 % de moyenne que ceux qui ont 63 %. » D’ailleurs, Mme Therrien tient à mentionner que les métiers professionnels sont aussi valorisés que les études collégiales. « C’est important que l’enfant choisisse une profession qu’il aimera. »

Notons que 13 % des apprenants de l’École Jésus-Marie prennent l’autobus en direction de Montmagny.