18 avril 2024

L’Everest en demi-finale pour la première fois de son histoire

L’Everest s’est qualifié en demi-finale pour la première fois en six ans d’existence. Vendredi soir, la Côte-du Sud s’est inclinée 5-2 à domicile, pour finalement l’emporter le lendemain à Montréal au compte de 3-2.

Avec une victoire au match numéro cinq, l’Everest passait au tour suivant et du même coup, éliminait la formation de Montréal-Est. Malheureusement pour la Côte-du-Sud, les Rangers étaient en pleine forme.

La première période a été très coûteuse pour l’Everest. L’équipe adverse a profité d’un surnombre pour déjouer son gardien.

À la toute fin de la période, Montréal-Est a inscrit deux buts en l’espace de quelques secondes pour porter le pointage 3 à 0. L’instructeur-chef de l’Everest, Simon Labrecque, ne passe pas par quatre chemins pour expliquer les déboires de son équipe en première période « On s’est mis dans le trouble rapidement dans le match en perdant 3-0 ».

Le second vingt a bien débuté pour la Côte-du-Sud. L’attaquant Thomas Bégin a marqué son deuxième de la série pour ramener son équipe dans le match. Quelques instants plus-tard, en avantage numérique, le jeune Guillaume Sicotte est venu ajouter à la marque pour son équipe. Simon Labrecque mentionne que les pénalités ont été fatales à l’Everest « Encore une fois, l’indiscipline nous a coûté cher. Faire 4-1, c’est devenu difficile pour nous ».

Le dernier vingt a été parsemé de plusieurs pénalités de la part des deux équipes. Neuf infractions ont été décernées au total.

En fin de match, Xavier Fournier de l’Everest a marqué son premier des séries en désavantage numérique. Quelques instants plus-tard, Guillaume Sicotte est venu mettre le clou dans le cercueil de la Côte-du-Sud avec un but en avantage numérique.

Pour le match numéro six, l’attaquant de l’Everest, Alexis Côté a été décisif. Il a mené les siens avec deux buts lors du second vingt. Durant cette série, le numéro 19 a inscrit un grand total de sept buts.

Le match a été très serré jusqu’à la toute fin. Le joueur de la Côte-du-Sud, Serein Ntibashoboye a joué les héros avec son but en prolongation pour atteindre 3-2.

Simon Labrecque affirme ne pas être surpris du résultat « On a bâti une équipe pour ces moments-là ». Cette victoire de l’Everest était la troisième consécutive du côté de Montréal.

Dans la rencontre, le gardien de la Côte-du-Sud, Gabriel Boissonneault, s’est illustré en réalisant 34 arrêts.

L’adversaire de l’Everest pour la demi-finale n’est pas encore déterminé. Le gagnant de la série entre les Condors du cégep Beauce-Appalaches et les Panthères de Saint-Jérôme seront les opposants de la Côte-du-Sud. La série est présentement 3-2 en faveur des Condors.