20 avril 2024

Que nous réserve l’Everest en séries?

Voilà la grande question que se posent les amateurs de hockey de la région à l’aube du premier affrontement entre les Rangers de Montréal et l’Everest de la Côte-du-Sud, une rencontre prévue vendredi à l’aréna de Montmagny.

Pour une première fois en six ans de présence dans la Ligue junior AAA du Québec, la formation de la Côte-du-Sud peut vraiment aspirer aux grands honneurs, considérant le potentiel offensif des six joueurs composant les deux premiers trios. Mais pour y arriver, l’équipe a besoin d’un appui bien senti de ses supporteurs. La formation dirigée par l’entraîneur Simon Labrecque a occupé le premier rang du classement général pendant une bonne partie de la saison. Malgré le fait que ce soit l’équipe qui ait affiché le moins de défaites en saison régulière avec seulement 11 en 48 sorties, l’Everest a complété son calendrier régulier en 3e position, un petit point seulement derrière les Cobras de Terrebonne et les Condors du Cégep Saint-Georges-de-Beauce.

Au sujet des Rangers, ils ont complété leur calendrier en 6e place, à seulement neuf points de l’Everest. Leur réussite en jeu de puissance frôle les 21% et leur efficacité en désavantage numérique atteint les 80%. Montréal doit être respectée, considérant que le club a perdu seulement 17 de ses 48 sorties.

Quant à l’Everest, il affiche la 2e offensive de la ligue junior AAA avec 236 buts marqués et la 3e meilleure défensive, ayant accordé 178 filets. L’écart est aussi restreint avec les Rangers à ce niveau, eux qui présentent des statistiques de 220 buts pour et 193 buts contre. Il faudra donc s’atteler à la tâche pendant 60 minutes.

Voyons sur cette entrevue avec le directeur et entraîneur quelles sont les attentes au cours des prochaines semaines :