Sable et Glace L’Islet: la plus belle cuvée

Sable et Glace L’Islet:  la plus belle cuvée

Jonathan Bouchard a remporté tous les prix dans le volet professionnel. Ici, son oeuvre sur sable Le monstre du Lock Ness.

L’événement Sable et Glace L’Islet, qui avait lieu en fin de semaine dans le secteur du quai, fut sans contredit la plus belle édition à ce jour.

Le constat est unanime, cette 8e cuvée a donné des œuvres d’une grande qualité tant au volet professionnel qu’à celui de la relève. Ajoutons à cela, la foule et le beau temps qui étaient au rendez-vous. Selon Jean-François Pelletier, maire de L’Islet et membre du comité organisateur, plus de 3000 personnes ont visité le site et admiré les artistes à l’œuvre dans ce décor des plus inspirant.

Les gagnants

«Mythes et légendes», voilà le thème du concours cette année. Dans le volet professionnel, Jonathan Bouchard, un participant de la première heure, tous les prix attribués au volet professionnel: public et du jury, sable et glace. Son œuvre sur sable avait pour titre Le monstre du Lock Ness et celle sur glace s’appelait Bouddha.

Selon les commentaires entendus, la qualité des œuvres a donné du fil à retordre aux membres du jury. Pas toujours facile de choisir quand le talent s’exprime à ce point.

Même constatation du côté de la relève qui ne manquait pas d’inspiration et d’adresse. Le prix du jury a été a attribué à Isabelle Gasse pour son œuvre tirée d’une légende Inuit. Ce prix lui confère une place parmi les artistes du volet professionnel l’an prochain.

Finalement, Marie-Lyne Gagné, a décroché le prix du public dans le volet de la relève avec son œuvre représentant un chef autochtone.

Les duels ensablés

Forts populaires, les duels ensablés ont soulevé l’intérêt des visiteurs. Deux artistes sont appelés à concevoir une œuvre sur sable en 10 minutes. Le public impose le thème et choisit le gagnant. Cette compétition se déroule sous le signe de l’humour. Tous les artistes doivent participer à ce jeu et le perdent se voit infligé une conséquence rigolote.

Nul doute, l’événement reviendra l’an prochain. Le comité organisateur de l’édition 2018 était formé de trois personnes : Jean-François Pelletier, Martin Ernst et Marc Giard.