Bourgault au pays de McDavid!

Photo de Eric Maltais
Par Eric Maltais
Bourgault au pays de McDavid!
Jour heureux pour Xavier Bourgault, entouré des membres de sa famille, vendredi soir à Montréal. (Photo : Courtoisie de la famille Bourgault)

La majorité des experts le voyait partir en fin de première ronde, d’autres en début de deuxième. C’est finalement aussitôt qu’au 22e rang que Xavier Bourgault a entendu son nom, prononcé par les Oilers d’Edmonton, vendredi soir, dans le cadre du repêchage de la Ligue nationale de hockey (LNH).

L’espoir des Cataractes de Shawinigan a vécu ce moment en compagnie de parents et amis, réunis pour l’occasion dans une salle de Montréal. Le jeune homme originaire de l’Islet a inscrit une quarantaine de points l’hiver dernier, dont 20 buts. Ses habiletés offensives et son lancer des ligues majeures ont forcé la main des Oilers, une organisation reconnue pour détecter le talent en attaque.

Cette sélection lui permettra donc de croiser sur son chemin deux des meilleurs joueurs au monde au cours des prochains mois, l’exceptionnel Connor McDavid et Leon Draisailt, élus comme les joueurs les plus utiles au cours des dernières années. Edmonton représente une organisation qui fera de la place aux jeunes espoirs au cours des prochaines années, afin de mieux encadrer leurs vedettes.

Bourgault a été sélectionné derrière Zachary Bolduc, de l’Océanic de Rimouski, un hockeyeur ayant amassé 29 points en 27 matchs, dont 10 buts. Il a été repêché en 17e position par les Blues de St-Louis. Il avait inscrit 30 buts et ajouté 22 mentions d’aide en 55 rencontres à sa saison recrue à Rimouski. Comme Bourgault, Bolduc avait été courtisé par des collèges américains, mais a opté pour la LHJMQ.

Les Oilers s’intéressent depuis toujours au talent québécois. En 2019 d’ailleurs, ils avaient repêché au 38e rang Raphael Lavoie, alors des Mooseheads de Halifax. Ce dernier a maintenu une fiche de 45 points dont 23 buts avec Vasby, de Division 1 de la Ligue de Suède l’hiver dernier.

Pour revenir à Bourgault, cette sélection hâtive couronnait une semaine de rêve. Mercredi dernier, il avait appris qu’il figurait sur la liste des joueurs invités en vue du prochain Championnat mondial de hockey junior, qui se tiendra à Red Dear, en Alberta. Pas moins de 11 athlètes de la Ligue de hockey junior majeur du Québec ont reçu cet honneur, dont son coéquipier à Shawinigan, Mavrick Bourque. La prochaine année risque d’être la plus importante pour ce jeune homme.

Au 27e rang, les Prédateurs de Nashville se sont tournés vers l’ailier gauche Zachary L’Heureux, des Mooseheads de Halifax, faisant de ce choix le 3e Québécois choisi en première ronde.

Blais échangé

Quelques heures avant la sélection de Bolduc, les Blues de St-Louis ont annoncé qu’ils échangeaient Samuel Blais et un choix de 2e tour en 2022 aux Rangers de New York. Pavel Buchnevich a pris la direction de Saint-Louis.

Blais aura disputé 119 matchs avec les Blues, en plus de remporter une Coupe Stanley. Il lui reste une année à son contrat. Dans le milieu du hockey, on parle d’une transaction rendue possible pour des considérations de plafond salarial. Il rejoindra les Québécois Alexis Lafrenière et Julien Gauthier. Il n’avait pas été protégé lors du repêchage d’expansion du Kraken de Seattle.

Quant à Alex Barré-Boulet, du Lightning de Tampa Bay, il vit dans l’attente d’une nouvelle proposition de contrat, lui qui se retrouve comme agent libre, mais avec compensation.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires