Bourgault et Coulombe : triste fin pour nos champions…

Photo de Eric Maltais
Par Eric Maltais
Bourgault et Coulombe : triste fin pour nos champions…
Xavier Bourgault, lors de la parade à Shawinigan.

L’aventure exceptionnelle vécue par les hockeyeurs Xavier Bourgault et Antoine Coulombe avec les Cataractes de Shawinigan a malheureusement pris fin à la suite du revers de 4-3 subi en prolongation, lundi soir, contre les Bulldogs d’Hamilton.

Le prolifique ailier de L’Islet et le solide gardien de Montmagny voyaient leur saison ainsi prendre fin alors qu’ils étaient à un seul petit but d’une participation à la finale de la Coupe Memorial qui se jouera à Saint-Jean, Nouveau-Brunswick. Là où le bât blesse davantage c’est que les membres de l’équipe hôte, les Sea Dogs de Saint-Jean, avaient mérité un laissez-passer pour la finale après avoir comblé un retard de 3-0 contre ces mêmes Cataractes lors du dernier match de la ronde éliminatoire. Avoir remporté ce match propulsait Shawinigan en grande finale, mais le sort en a décidé autrement.

Les amateurs de hockey de la Côte-du-Sud doivent être fiers des performances des leurs. Coulombe a été solide pendant les trois rencontres qu’il a disputées, faisant d’ailleurs face à 43 lancers lors de sa dernière sortie.

Quant à Bourgault, il a figuré parmi les meilleurs joueurs du tournoi, amassant sept points, dont deux buts, au premier rang des pointeurs avant la présentation de la finale. Il a d’ailleurs été à l’origine du 3e but des Cataractes, celui de William Veillette à la 10e minute du 3e engagement. Bien des supporteurs pensaient alors que cette réussite pavait la voie aux Shawiniganais, en route vers l’ultime match. C’était quelque six minutes avant que Logan Morrison ne décoche un tir dans l’enclave qui n’a laissé absolument aucune chance à Coulombe, créant ainsi l’égalité qui allait forcer une période supplémentaire.

Le Magnymontois n’a pas eu plus de veine sur le but gagnant de l’espoir des Canadiens de Montréal, Jam Mysak, qui a fait dévier un tir en provenance de la pointe, changeant complètement de direction la rondelle à la dernière seconde.

Une première

Malgré cette défaite crève-cœur, il faudra toutefois garder en mémoire que ces deux athlètes ont permis à Shawinigan, la plus vieille concession de la Ligue de hockey junior majeur du Québec, de remporter la première Coupe du président de leur histoire après 53 ans. Ce fameux trophée devrait passer par Montmagny pour un 2e été consécutif alors que l’an dernier Olivier Coulombe, le jumeau d’Antoine, avait triomphé avec les Tigres de Victoriaville.

Selon nos informations, les gens de L’Islet – secteur Saint-Eugène – pourront aussi souligner les exploits de leur jeune vedette, Xavier Bourgault, qui entamera l’automne prochain une carrière professionnelle avec les Oilers d’Edmonton. Mais avant, il pourrait participer en août prochain au Championnat mondial junior à Edmonton, un tournoi international qui avait dû être reporté l’hiver dernier en raison de l’éclosion de COVID-19.

Quant à Antoine, tout indique qu’il sera de retour en région cet été, occupant un emploi dans le domaine de la construction. Il n’a donné aucune indication à savoir s’il jouera une dernière saison dans le circuit Courteau à titre de joueur de 20 ans. C’est un secret de polichinelle: Pierre Bouffard, président de l’Everest de la Côte-du-Sud junior AAA, rêverait de l’intégrer à sa formation l’an prochain. Il s’agirait d’une addition exceptionnelle, autant sur le plan hockey que sur le plan marketing. Les jumeaux Coulombe figurent d’ailleurs sur la liste de protection de l’Everest. Le repêchage annuel est prévu pour le 10 juillet prochain. À suivre…

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires