Coulombe et Bourgault en finale

Photo de Eric Maltais
Par Eric Maltais
Coulombe et Bourgault en finale
La traditionnelle poignée de main.

Les jeux sont faits : le gardien Antoine Coulombe et l’attaquant Xavier Bourgault, respectivement originaires de Montmagny et de L’Islet, sont les deux hockeyeurs de la région qui disputeront la prochaine finale de la Ligue de hockey junior majeur du Québec, à la suite de la victoire de 5-3 enregistrée par les Cataractes de Shawinigan contre les Remparts de Québec mercredi soir.

Ce faisant, Olivier Coulombe, le frère jumeau qui évoluait pour les Remparts de Québec, voyait ses chances de remporter une 2e Coupe du président consécutive disparaître, lui qui avait réussi cet exploit l’an dernier dans l’uniforme des Tigres de Victoriaville, l’équipe Cendrillon 2021.

Tout souriant, Bourgault savourait pleinement ce moment après le match, entouré des membres de sa famille et amis venus l’encourager au Centre Vidéotron de Québec. L’attaquant a confié vivre ses plus beaux moments dans l’uniforme des Cats et qu’il était confiant devant le nouveau défi qui les attend, celui de prendre la mesure des Islanders de Charlottetown.

À quelques pas de Bourgault, Antoine Coulombe vivait aussi ce moment en compagnie de ses proches. Celui qui a joué un rôle clé dans les trois victoires des siens éprouvait cependant des sentiments mitigés : la satisfaction du devoir accompli avec ce 3e gain des Cats, mais aussi le fait qu’il venait d’éliminer son frère, l’empêchant ainsi de réaliser un exploit. Il faut préciser que ce duel épique a donné lieu à du jeu serré, nourri par une belle intensité lors des trois périodes.

Croisé en cours de match, Frank Coulombe, le père des jumeaux, nous avait confié : « Tout ce qu’on souhaite, c’est que nos enfants soient heureux. Le reste, on ne le contrôle pas. Il faut toujours avoir en tête qu’ils sont jeunes et ils vivent beaucoup de pression. Alors nous sommes là pour les soutenir, peu importe le résultat ».

Hésitation fatale…

Alors que les Remparts menaient 3-2 en début de 3e, un dégagement des Cats vers le gardien William Rousseau a permis à Isaac Ménard de battre le défenseur et de s’échapper pour le déjouer d’un tir précis à sa droite. Cette hésitation du cerbère des Remparts aura coûté le match, puisque la marque de 3-3 a tenu jusqu’à la dernière minute de jeu.

Pierrick Dubé a alors profité d’un avantage numérique pour décocher un tir presque parfait, offrant ainsi une avance de 4 à 3 à Shawinigan avec son 2e filet de la rencontre. Une vingtaine de secondes plus tard, l’attaquant de 20 ans complétait son tour du chapeau, les Shawiniganais surmontant ainsi un retard de 2-1 dans la série avec un triomphe après cinq rencontres.

Nouveau défi

Coulombe et Bourgault bénéficieront de peu de temps de repos avant de croiser le fer contre leurs nouveaux opposants, les Islanders de Charlottetown puisque les deux premières rencontres se joueront ce week-end dans la Capitale de l’Île-du-Prince-Édouard.

Coulombe devra maintenir la cadence, lui qui affiche sept victoires depuis le début de l’après-saison, en plus d’une moyenne de 1,88 but alloué par rencontre et un pourcentage d’efficacité d’arrêts de .933.

Il faudra principalement garder à l’œil les marqueurs Patric Guay, premier pointeur des séries (10-11) et Brett Budgell (9 buts), de même que leur mobile défenseur Lukas Cormier.

Quant à Bourgault, il a le mandat de faire ressortir ses talents de buteur contre celui qui affiche les meilleures statistiques dans les filets depuis le début des séries, Francesco Lapenna. Ce dernier a accordé 1,79 but par partie tout en obtenant une efficacité de .936.

Somme toute, cette série quatre de sept donnera lieu à nouveau à du jeu excessivement serré. Mentionnons que Shawinigan recevra les matchs 3, 4 et 5 la semaine prochaine.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires