Les Coulombe et Hébert patinent aussi ce printemps!

Photo de Eric Maltais
Par Eric Maltais
Les Coulombe et Hébert patinent aussi ce printemps!
Les jumeaux Coulombe : Antoine dans les buts à Shawinigan et Olivier en attaque à Victoriaville.

Mis à part Xavier Bourgault des Cataractes de Shawinigan, trois prospects additionnels natifs de la région pratiquent encore leur sport favori ce printemps, dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec. Les jumeaux Antoine et Olivier Coulombe jouent pour les Cataractes de Shawinigan et les Tigres de Victoriaville, tandis que Julien Hébert évolue pour le Drakkar de Baie-Comeau.

Il faut se rappeler que dès l’ouverture de la période des transactions lors du repêchage de la LHJMQ il y aura bientôt un an, le directeur général des Tigres Kevin Cloutier avait mis la main sur l’attaquant de 18 ans, Olivier Coulombe, en provenance du Titan d’Acadie-Bathurst. En retour, Victoriaville avait cédé un choix de 3e ronde en 2022. L’ailier originaire de Montmagny a récolté 12 points en 24 matchs, dont sept buts. En 85 parties en carrière, il cumule 30 points dont 15 buts.

« Olivier est un solide compétiteur, il adore le hockey. Il sait comment marquer des buts et possède un lancer de calibre professionnel. Il ajoutera du punch à notre attaque au cours des prochaines saisons », avait justifié Cloutier.

Devant la cage des Cataractes, son frère Antoine a disputé 19 parties depuis le lancement des hostilités. Repêché en 2e ronde, soit au 35e rang, et après une première saison difficile compte tenu de la jeunesse du club, le gardien avait amorcé sa 2e campagne à Shawinigan en fracassant des records de concession pour un début de saison. Il avait finalement conclu l’année de façon prématurée en raison de la COVID-19.  Il avait protégé sa forteresse pendant près de 2400 minutes pendant 44 parties, maintenant un pourcentage d’efficacité de .894 et une moyenne de buts alloués par rencontre de 3,35.

Depuis le début de l’actuel calendrier, le cerbère de 19 ans a concédé 59 buts sur 1107 lancers au moment d’écrire ces lignes, tout en maintenant un pourcentage d’arrêt de .882 et une moyenne de 3,20.

Sur la Côte-Nord

Quant à Julien Hébert, cet ailier gauche originaire de Cap-Saint-Ignace en est lui aussi à sa 2e équipe en deux ans. D’abord un choix de 3e ronde des Wildcats de Moncton, le 37e au total, le jeune ailier de 17 ans a pris la direction de Baie-Comeau pour y compléter la campagne 2019-2020. Actuellement, il affiche neuf points dont quatre filets en 31 rencontres. Son année d’éclosion devrait être l’an prochain. Baie-Comeau vit son passage de reconstruction avec de jeunes espoirs.

Les gars de l’Everest

Les joueurs de l’Everest junior AAA de la Côte-du-Sud représentent presque le club ferme des Saguenéens de Chicoutimi. Xavier Labrecque (27 matchs, 5-4 : 9 points), William Dumont (21 matchs, 0-3 : 3 points), Tristan Fortin (9 matchs, 0-0 : 0 point) et Olivier Pouliot (13 matchs, 2-2 : 4 points) ont tous revêtu l’uniforme des bleuets. Dans le cas de Pouliot, il a depuis été échangé aux Remparts de Québec. Il s’aligne dont pour une 3e équipe en deux ans, lui qui avait quitté l’Everest en janvier 2019 pour joindre les rangs des Tigres de Victoriaville. En 40 parties dans le circuit Gilles Courteau, il présente 12 points dont quatre buts.

Jonathan Labrie, le gardien de l’Everest qui a pris la direction de l’Océanic de Rimouski, affiche une moyenne de buts alloués de 4,63 et un pourcentage d’arrêt de .831 en 59 minutes de jeu. Il devrait revenir avec L’Everest l’an prochain.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires