24 mai 2024

Jean Côté dit non à la guerre

Le peintre et sculpteur Jean Côté présentera à la Bibliothèque de Montmagny son exposition « Non à la guerre » jusqu’au 26 mai prochain. Le vernissage aura lieu le 21 avril en compagnie d’Huguette Vachon, une grande amie de l’artiste.

M. Côté raconte que la première version de cette exposition remonte à 2003. Il était alors en voyage et, alors qu’il attendait son vol, il est tombé sur un journal qui parlait d’un conflit en première page. L’image présentait un enfant qui pleurait à cause de la dévastation que causait cette guerre. L’artiste mentionne qu’il a été particulièrement touché par cette image, mais qu’elle l’a également inspiré. Alors qu’il était dans l’avion, il a créé une sculpture à l’aide de ce journal et cette dernière est devenue la première œuvre de la série « Non à la guerre ».

L’artiste avoue qu’il est parfois difficile de créer certains éléments pour cette exposition. Des matériaux qu’il souhaite inclure sont difficiles à trouver, tels des obus, mais M. Côté juge qu’ils sont un élément important pour représenter la guerre. Le thème de l’exposition est également délicat et l’artiste souhaite faire passer un message de paix tout en étant respectueux des victimes de ces conflits.

L’exposition « Non à la guerre » a été présentée à plusieurs reprises depuis que l’artiste l’a créée en 2003. Elle a même déjà été présentée à Montmagny dans le passé. Toutefois, M. Côté affirme qu’il y ajoute de nouvelles œuvres à chaque fois qu’il offre l’exposition. Par exemple, pour cette présentation à Montmagny, il exposera une sculpture qu’il a travaillée à partir d’obus soulignant la guerre en Ukraine. Il est possible d’y trouver le mot « paix » gravé dans 15 langues différentes.
M. Côté avoue qu’il n’est malheureusement pas difficile de garder cette exposition dans l’actualité, car il y a fréquemment de nouveaux conflits qui se déclarent dans le monde.

Pour le vernissage de « Non à la guerre » à Montmagny le 21 avril, Huguette Vachon, conjointe de l’artiste Jean-Paul Riopelle jusqu’à son décès, a accepté la présence d’honneur. M. Côté explique qu’il a rencontré Riopelle dans les mêmes années que Mme Vachon a fait la connaissance de l’artiste et qu’il a fréquenté le couple à de nombreuses reprises avant le décès de Riopelle. Jean Côté témoigne qu’il a conservé une forte amitié avec Mme Vachon malgré le départ de Riopelle, les années et la distance, et qu’il a été honoré qu’elle accepte de se joindre à lui pour son vernissage à la Bibliothèque de Montmagny.