Pique-nique de l’Everest contre Gatineau

Photo de Eric Maltais
Par Eric Maltais
Pique-nique de l’Everest contre Gatineau
William Dumont a reçu le titre de joueur du match, dimanche après-midi. Photo: Annie Gagnon.

Dans un match sans saveur et sans odeur, l’Everest de la Côte-du-Sud a signé un gain facile de 8-1 contre les Flames de Gatineau, dimanche après-midi dans une rencontre présentée exceptionnellement à l’aréna de Lévis, devant une foule de 462 spectateurs.

Les Flames n’auront jamais été dans le coup et ressemblaient beaucoup plus à une équipe qui finira sa saison par obligation qu’à une formation qui lutte pour triompher. « Voilà le genre de match où il n’y a rien à faire et sur lequel il n’y a rien à dire aux gars car cela ne changerait rien. Mais dans le fond, c’est une belle chose que cette partie arrive à ce moment. Nous n’avions pas chaussé les patins depuis notre défaite de 4-2 à Valleyfield mercredi. Nous avions annulé la séance d’entrainement jeudi et notre rencontre de vendredi a été remise à cause de la tempête », a justifié l’entraineur Simon Olivier.

Yan-Cédric Gaudreault, encore lui, a été la bougie d’allumage avec cinq points dont trois buts. Le capitaine Alexandre Gagnon (1-2) et Dominic Cormier (1-1) ont permis au premier trio de compléter leur match avec une récolte de 10 points. Mathis Chouinard, Anthony Côté et Louis-Daniel Miville ont aussi noirci la feuille de pointage. Le défenseur Xavier Parenteau a quant à lui été complice de quatre filets des vainqueurs. Jonathan Labrie a vécu un après-midi facile, repoussant 28 des 29 rondelles dirigées en sa direction alors que son offensive y allait d’un bombardement de 63 tirs.

Meilleure opposition
La prochaine semaine risque de faire place à des duels beaucoup plus intéressants. D’abord, l’Everest prendra la route afin de visiter les Braves de Valleyfield jeudi soir. Puis dimanche après-midi, le Collège français de Longueuil s’amènera à Montmagny pour se mesurer aux protégés de Simon Olivier sous le coup de 14 h. Il reste maintenant sept rencontres à la saison régulière et tous les matchs prennent leur importance parce que meilleure sera la position des Sudcôtois au classement général du circuit en fin de saison, plus favorable sera leur position dans le cadre du 2e tour des séries éliminatoires… à condition qu’ils franchissent la première ronde!

D’ailleurs, si la saison prenait fin aujourd’hui, l’Everest se mesurerait au Collège français en première ronde, eux qui accusent un point de retard sur Princeville. Ces derniers ont cependant disputé deux matchs de plus que Longueuil. Selon toute vraisemblance, Princeville devrait occuper le 2e échelon en fin de saison et l’Everest le 3e, donnant ainsi lieu à un duel épique.

Suspensions
Le défenseur Gabriel Blouin a purgé son match de suspension dimanche dernier. Il avait écopé de cette sanction pour s’être battu en fin de match à Valleyfield. Quant à Alexandre Fortier, il a encore deux matchs à assister du haut des gradins pour avoir donné un coup de patin.
Quant au bilan médical, seul Thomas Ferland soigne une blessure et il devrait être de retour avant le début de la vraie saison.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de