21 juin 2024

Crucial 7e match de l’Everest à Montmagny ce vendredi

En s’inclinant par la marque de 5 à 2 ce mercredi soir au Colisée Jean-Béliveau devant le Collège français de Longueuil, l’Everest de la Côte-du-Sud se voit dans l’obligation de disputer un 7e et crucial match, vendredi soir à l’aréna de Montmagny.

Le gagnant de cette ultime rencontre remportera la finale de la Coupe Napa de la Ligue junior AAA du Québec et méritera ainsi le droit de représenter le Québec lors du Championnat national qui se tiendra du 6 au 12 mai, à Oakville, en Ontario.

Lors du sixième match, un but d’Étienne Giroux, en avantage numérique à la 4e minute de la 3e période , a cassé les riens de l’Everest qui, malgré des efforts louables, n’a pu combler le retard par la suite, portant la marque 4 à 1. Émile Côté a bien rétréci la marque à deux buts, mais Jean-Thomas Turp Tremblay a redonné une avance de trois buts à la 16e minute.

La malchance

La chance n’était pas du côté de l’Everest en 2e période. Fort d’un avantage numérique, Thomas Bégin y est allé d’un tir de l’entrave qui s’est arrêté sur la tige. Puis quelques minutes plus tard, une feinte manquée par Alex Doyon en sortie de zone a mené au 3e filet des Longueuillois et au 8e des séries de Thomas Bourbonnais. À la 15e minute, Julien Hébert a habilement manœuvré avant que son tir s’arrête aussi sur le poteau.

Avec 15 secondes à faire à l’engagement, la Côte-du-Sud a bénéficié d’un avantage numérique et une rondelle lancée au dernier instant a franchi la ligne rouge, mais une fraction de seconde après la sirène marquant la fin de la période. Cet engagement s’est déroulé à la vitesse de l’éclair, avec une belle intensité.

Éviter le pire

Les hommes de Simon Labrecque avaient retraité au vestiaire en évitant le pire en première période. Le Collège français s’était procuré une avance de 2-0 grâce à des filets de Thomas Peat, ses 3e et 4e des séries.

Mais Alexis Côté, avec un tir précis lors d’un avantage numérique, a rétréci l’avance à un seul filet. Gabriel Boissonneault s’est chargé du reste, repoussant 16 des 18 tirs en sa direction.