Une bonne pratique pour l’Everest… avant le match suicide!

Photo de Eric Maltais
Par Eric Maltais
Une bonne pratique pour l’Everest… avant le match suicide!
Le gardien Jonathan Labrie a été retiré du match même s’il avait un jeu blanc …

L’Everest de la Côte-du-Sud a tout simplement éclipsé le Titan de Princeville ce mercredi soir, un gain sans équivoque de 7-1. Montmagny sera donc l’hôte d’un match suicide dimanche prochain, sous le coup de 16 h, contre un adversaire qui sera connu sous peu : Princeville ou les Braves de Valleyfield.  Le sort en est jeté, l’équipe ne peut plus améliorer son sort au classement général, condamnée à finir au 7e échelon.

Des buts de Zachary Lamontagne, Mathieu Thibault et Sheldon Savard ont procuré une avance de 3-0 en première période, faisant en sorte que l’Everest n’a jamais regardé en arrière par la suite, se forgeant une avance de 7-0.

Princeville a marqué dans la dernière minute de jeu, possédant alors un avantage numérique de deux hommes. Fait assez inusité, le gardien Jonathan Labrie a été retiré du match alors qu’il avait un blanchissage à compléter. Selon les informations obtenues, l’objectif était d’éviter des débordements compte tenu que les esprits s’étaient échauffés. Labrie venait d’écoper d’une pénalité pour coup de bâton, lui qui désirait protéger sa zone de but. Auparavant, il avait été frappé derrière son filet, ce qui avait entraîné une bagarre impliquant Zacharie Bordeleau. Ce dernier ne s’était pas contenté de jeter un simple coup de l’œil, comme un certain Jeff Petry lors de l’épisode Samuel Montembault!

« J’ai adoré la sortie de mes joueurs, a tranché l’entraîneur-chef Bruno Guay. Il me manquait cinq réguliers, encore. Les gars sont sortis forts, ils ont respecté le plan de match. Ils ont super bien joué, je n’ai pas un mot à dire. »

Période mouvementée

Le jeu s’est animé en troisième période. Tirant de l’arrière par sept filets, le jeu physique s’est élevé. Les rencontres aux sommets se sont faites de plus en plus fréquentes, faisant en sorte que l’officiel a décerné 34 minutes de pénalité lors du dernier tiers.
Finalement, Nicolas Lamothe est suspendu trois rencontres pour avoir mordu un adversaire.

« Princeville est une équipe physique, j’ai averti mes joueurs de ne pas embarquer dans leur jeu, racontait Guay. C’est le folklore du hockey, ça fait partie du jeu. Nous, est-ce qu’on aurait réagi comme ça après avoir vu l’autre équipe 7-1, à Princeville, peut-être que certains joueurs auraient voulu prouver des choses… »

Il conclut : « Nous allons nous préparer en fonction qu’on va jouer dimanche que ce soit Valleyfield ou Princeville. On a un plan de match on se concentre sur notre équipe. » L’Everest complètera son calendrier de la saison régulière à Granby ce samedi, dans un match sans signification. Alex Labbé sera de retour dans l’alignement, après avoir purgé sa suspension d’un match. Quant à Zacharie Dumas, blessé au haut du corps, il pourrait réintégrer l’équipe pour les séries.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires