21 avril 2024

500 000 $ pour lutter contre la pénurie de logements

Afin de remédier à la pénurie de logements qui affecte la MRC de Montmagny et celle de L’Islet, les élus mettent en place un fond de 500 000 $ pour favoriser les initiatives locales.

‘’Oui, la situation des logements locatifs et abordables est préoccupante sur nos territoires’’, soutient Normand Caron, maire de Saint-Jean-Port-Joli et préfet de la MRC de L’Islet. Ce dernier rappelle que, selon une récente étude de son organisation, il y a principalement trois freins au développement de nouveaux logements : le peu de rentabilité sur l’investissement pour les promoteurs, le vieillissement de la population et le peu de disponibilité de terrains.

Pour l’élu, la question du logement est centrale afin de pallier le problème de la pénurie de main-d’œuvre que vivent de nombreuses entreprises d’ici. ‘’Il faut être logique. Pour recruter des gens, il faut qu’ils aient un endroit pour se loger, idéalement à proximité de leur lieu de travail’’, ajoute-t-il.

‘’Nous avons identifié différentes solutions, dont la création d’OBNL ou de coopératives d’habitation. Nous désirons donc encourager ce type de projets’’, poursuit l’élu.

Ainsi, en partenariat avec cinq autres MRC, les élus des MRC de L’Islet et de Montmagny créent un fond de 500 000 $ sur deux ans afin d’appuyer les promoteurs voulant développer ce type de projets. Concrètement, ces sommes pourront être utilisées afin d’embaucher des professionnels pour mettre en place des entités juridiques et effectuer du démarchage afin d’obtenir le financement nécessaire à la construction des immeubles.

D’ailleurs, M. Caron croit particulièrement à ce modèle de développement immobilier et il est fier des initiatives déjà mises en place ou en voie de se réaliser, qu’il qualifie de remarquables. ‘’Il y a le collectif d’habitation de L’Islet-Sud qui regroupe sept entreprises et dont la mission est de gérer des immeubles locatifs pour leurs employés et la population locale. Il y a aussi les habitations du Mont- Bellevue à saint-Adalbert, un OBNL d’habitation récemment formé et dont le projet est la conversion de l’ancien couvent en immeuble locatif destiné aux personnes âgées’’, explique-t-il.

Pour l’instant, les modalités d’octroi de ces sommes, financées à même le Fonds régions et ruralité, ne sont pas connues et elles seront communiquées ultérieurement.