12 juin 2024

Nouvelle ère chez Canadian Tire

Il y a un vent de renouveau qui souffle sur le magasin Canadian Tire de Montmagny. L’entreprise a récemment été acquise par la famille Grandisson, qui souhaite la gérer tout en y intégrant ses valeurs familiales et
communautaires.

« Nous sommes des gens tissés serrés. Lorsque nous parlons de la famille Grandisson, nous incluons nous-mêmes, nos trois enfants, mais aussi nos 42 employés ! », s’exclament en cœur Stéphanie et François, nouveaux propriétaires des lieux depuis quelques mois.

Le couple a roulé sa bosse au cours des deux dernières décennies dans le domaine du commerce au détail. Jusqu’à tout récemment propriétaires du magasin de Lac-Mégantic, ils ont sauté sur l’occasion lorsque celui de la Côte-du-Sud est devenu disponible. « Nous sommes des entrepreneurs dans le sang. C’est un beau défi qui nous fait tripper », confie Stéphanie, qui s’occupe des ressources humaines de l’organisation. En plus plus d’acquérir un nouveau magasin et de déménager la famille, le couple a récemment uni sa destinée lors d’un mariage.

Ceux-ci sont très heureux de l’accueil chaleureux de leur équipe et de la communauté magnymontoise. Au cours des derniers mois, ils ont appris à connaître les gens d’ici et ils ont établi leurs repères. « Nous désirons travailler main dans la main avec l’équipe en place » ajoute Stéphanie.

« Nous avons investi plus de 100 000 $ pour mettre le magasin à notre goût, tant dans l’atelier mécanique que dans le bâtiment principal. Nous désirons mettre de l’avant une présentation épurée et miser sur un service à la clientèle personnalisé », soutient François. De plus, le couple rouvrira le centre de jardin du commerce cet été et il offrira une sélection de produits à prix réduit aux consommateurs pour les aider à combattre les effets pervers de l’inflation.

Pour François Grandisson et Stéphanie Boisvert, l’aventure Canadian Tire est une histoire de famille. Ils n’ont pas hésité à s’établir à Montmagny, où leurs trois enfants ont intégré écoles et activités sportives. Leurs parents respectifs travaillent également dans l’entreprise. Au-delà d’opérer un commerce de vente au détail, le couple a décidé de s’impliquer dans la communauté afin d’améliorer le sort des gens qui la composent.

Notamment, ils souhaitent bonifier les activités de la Fondation Bon Départ dans la région et embrasser la cause des familles de la Côte-du-Sud sous toutes ses formes.

« Nous n’aimons pas déménager. Nous avons décidé de nous établir à Montmagny pour y rester, pour y voir grandir notre famille et pour y devenir des membres actifs de la communauté. Nous voulons connaître du succès en collaboration avec les gens d’ici. Et d’ici cinq ans, pourquoi pas un agrandissement au magasin ? », conclut François d’un ton passionné.