14 juin 2024

Émyle Raymond finaliste d’un prix de recherche collégial grâce à son nez artificiel

Le Cégep de La Pocatière annonce que l’étudiant en Technologie du génie physique et étudiant-chercheur chez Solutions Novika, Émyle Raymond, est l’un des trois finalistes des Prix étudiants de l’Association pour la recherche au collégial (ARC). Émyle est l’inventeur d’un « nez artificiel », soit un dispositif de mesure fiable pour détecter automatiquement les selles et l'urine dans les couches des usagers du milieu hospitalier. Il présentera son projet de recherche intitulé « Conception, validation et essai clinique d'un système de détection des incontinences » lors du colloque organisé par l’ARC dans le cadre du 90e Congrès de l'Acfas à HEC Montréal le 8 mai prochain. Ce projet qu’il a réalisé dans le cadre d’un profil « recherche-études » a pour but de développer un dispositif de mesure fiable pour détecter automatiquement les selles et l'urine dans les couches des usagers du milieu hospitalier. Actuellement, les membres du personnel infirmier se fient principalement à leur sens de l'odorat pour vérifier si une couche est souillée, ce qui peut prendre du temps et causer de l'inconfort pour les patients. Le projet de Nez artificiel utilise plusieurs capteurs de gaz pour déterminer la présence d'incontinence et a été testé avec succès sur des molécules telles que le sulfure d'hydrogène, les composés organiques volatils (COV), le méthanethiol et le dioxyde de soufre. En plus de remettre une bourse pouvant aller jusqu’à 1 500 $, l’ARC réalise pour chacune des candidatures gagnantes une affiche scientifique qui sera exposée aux côtés des 31 autres communications scientifiques présentées lors du colloque.

Articles reliés