20 avril 2024

Saute-Mouton atterrit à Tourville

Avec le succès du centre psychomoteur Saute-Mouton pour les 0 à 7 ans, initié à Saint-Jean-Port-Joli il y a quelques années, les responsables ont décidé d’amener ce service dans le sud de la MRC de L’Islet. Un nouveau local a ainsi été inauguré à Tourville le 24 janvier dernier.

Saute-Mouton est un centre psychomoteur, c’est-à-dire un endroit qui vise à développer la motricité chez les jeunes enfants, piloté par la Maison de la Famille de la MRC de L’Islet. Le projet vise donc à donner aux enfants entre 0 et 7 ans un endroit sécuritaire pour bouger et se dépenser tout en donnant aux parents l’occasion d’échanger entre eux.

Marie-Pier Chamberland, intervenante à la Maison de la Famille mentionne que l’organisme disposait déjà d’un local à Saint-Pamphile. Il n’était toutefois pas vraiment adapté aux activités organisées dans le cadre de Saute-Mouton. Les intervenantes trouvaient également que cela représentait beaucoup de temps de route pour les gens du sud de la MRC de L’Islet pour prendre part aux activités de Saute-Mouton à Saint-Jean-Port-Joli. Elles souhaitaient donc trouver un nouvel endroit afin de répondre à la demande de façon plus locale.

Le local de Saute-Mouton offrira plusieurs services selon un horaire qui sera publié chaque mois sur ses réseaux sociaux. Par exemple, il y aura des journées réservées à la halte-garderie, des activités libres, des cafés-rencontres, etc. Il sera aussi possible de réserver le local, pour une fête d’enfant entre autres, lorsque ce dernier sera libre. Le local est ouvert avec la présence d’une intervenante de l’organisme ou d’une personne bénévole.

$!Saute-Mouton atterrit à Tourville
$!Saute-Mouton atterrit à Tourville

Un effort communautaire

Ce projet fut lancé sans qu’une enveloppe budgétaire lui soit assignée ou qu’une aide financière d’une instance gouvernementale soit allouée. La Maison de la Famille a donc dû trouver des alternatives afin d’étendre ses services vers le sud sans avoir besoin d’un grand montant d’argent.

La Municipalité de Tourville aurait répondu à l’appel en offrant gratuitement pour le projet un local qui était vacant dans l’édifice municipal. Mme Chamberland témoigne également que la Municipalité répond très rapidement aux demandes de l’organisme et semble très heureuse d’accueillir ce projet qui vise principalement les jeunes enfants chez elle. Le local aurait été rapidement aménagé et la Maison de la Famille n’a eu qu’à payer pour la peinture et quelques décorations. La majorité des jouets proviennent de dons qui ont été faits à l’organisme. Mme Chamberland ajoute qu’aucune ressource n’a été engagée pour tenir ce local pour le moment. Les intervenantes de celui de Saint-Jean-Port-Joli gèreront les horaires afin de pouvoir répartir leur temps entre les deux endroits.

Les intervenantes souhaitent maintenant que les parents de jeunes enfants s’approprient l’endroit et qu’ils n’hésitent pas à prendre part aux différentes activités qui seront organisées.

Articles reliés